mardi 4 octobre 2022

France – Espagne : Deschamps doit-il faire jouer Matteo Guendouzi pour le « bloquer » ?

À lire

Ce soir, ce sera la septième fois que Matteo Guendouzi prendra place sur le banc des Bleus, sans toujours connaitre la moindre sélection. Deschamps doit-il le faire jouer au moins quelques minutes pour éviter la « jurisprudence Laporte » ?

Appelé pour la quatrième fois par Didier Deschamps en sélection, Matteo Guendouzi n’est pourtant toujours pas international. Au total, le milieu de terrain de l’OM, déjà appelé une première fois en septembre 2019, puis de nouveau en octobre 2019 (après le forfait de Blaise Matuidi) a assisté à sept rencontres des Bleus sans jouer la moindre seconde.

Rien d’inquiétant pour un joueur de 22 ans, qui a encore le temps. Sauf que les milieux de terrain sont nombreux à passer avant lui dans la hiérarchie de Didier Deschamps. A commencer par Paul Pogba et Ngolo Kanté bien sûr, mais aussi Adrien Rabiot, Corentin Tolisso, Jordan Veretout et Aurélien Tchouaméni, qui devrait d’ailleurs être titulaire ce soir en lieu et place de Rabiot, forfait pour cause de Covid.

Né d’une mère française et d’un père franco-marocain, le joueur de l’OM pourrait finir par se lasser et décider de rejoindre la sélection marocaine. En 2017 déjà, Hervé Renard, alors sélectionneur du pays africains, l’avait d’ailleurs approché dans ce sens. Mais Matteo, qui ne comptait à l’époque qu’une poignée de matchs en Ligue 1 avec Lorient, avait décliné la proposition.

Vahid Halilhodzic ne veut forcer aucun joueur à rejoindre le Maroc, mais…

Depuis, il a fait un passage remarqué chez les Espoirs (20 élections) durant lequel il a même porté le brassard de capitaine. Entraîneur des Lions de l’Atlas depuis août 2019, Vahid Halilhodzic a toutefois une politique spécifique envers les binationaux.

Le Bosniaque ne veut forcer personne et ne sélectionne que les joueurs qui ont réellement envie de porter les couleurs du Maroc. Ce qui aujourd’hui n’est pas du tout le cas du Marseillais. Mais on se rappelle que début 2021, Aymeric Laporte évoquait encore sa volonté de porter le maillot de l’Equipe de France, avant finalement de demander la nationalité espagnole, lassé de voir Deschamps l’ignorer. Qu’en sera-t-il à l’approche de la Coupe du monde 2022 ? Matteo Guendouzi n’aura que que 23 ans, mais peut-on refuser de jouer une Coupe du Monde ?

Alors, Didier Deschamps doit-il faire jouer Matteo Guendouzi au moins quelques minutes ce soir pour le « bloquer » en l’empêchant de porter les couleurs du Maroc ? « Cela n’a jamais été ma volonté de bloquer des joueurs en les faisant jouer quelques minutes », déclarait le sélectionneur dernièrement à propos de Laporte, qui lui aussi a assisté à plusieurs matchs de Bleus sans entrer en jeu.

Comme par exemple le 28 mars 2017, pour la dernière confrontation entre la France et l’Espagne, qui s’était soldée par un succès de la Roja (2-0), sous les yeux du défenseur de Manchester City, resté sur le banc.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi