mercredi 5 octobre 2022

Galtier et les chars à voile : quelle polémique ridicule !

À lire

Avant PSG – Juventus, on devrait débattre sur la capacité du PSG à mettre des buts à la solide défense italienne, mais en France, on préfère parler écologie…

La scène se passe hier au Parc des Princes, en pleine conférence de presse, 24 heures avant le match contre la Juventus, première sortie du PSG en Ligue des Champions pour la saison 2022/2023.

On doit y parler tactique, forces en présence (avec des nouvelles de Vitinha), équilibre… éventuellement (si on veut chercher des poux dans la tête des Parisiens) choix de gardien ou nécessité de mettre une de ses stars sur le banc au coup d’envoi…

Question débile, réponse débile

Mais, alors que dans ce type de rendez-vous avec la presse, les questions sont comptées et que tous les journalistes n’ont pas droit au chapitre, voilà que débarque une question sur la possibilité pour le PSG de faire ses déplacements en TGV. Question soulevée quelques heures plus tôt par le directeur général de la SNCF.

Le train plutôt que l’avion ? Un vrai débat plein de bon sens écologique, c’est évident. Mais ce débat n’a pas sa place dans une conférence de presse, 24 heures après un grand match de Ligue des Champions. D’autant plus que, si Christophe Galtier peut imposer ses exigences, il n’est pas l’organisateur des déplacements du PSG.

C’est sans doute pour cette raison, que l’entraîneur du club de la capitale choisit la dérision et évoque le fameux « chars à voile ». Plus sérieux, plus conformiste, Galtier aurait tout simplement pu envoyer bouler le journaliste, en lui expliquant que ce n’était ni l’heure, ni l’endroit pour le faire ch… avec ce type de question, mais il a préféré l’humour, en répondant complètement à côté de la plaque.

Il n’en fallait pas plus pour que tous les anti-PSG, les politiques (parfois les deux, puisque le maire de Marseille s’en est pris à Galtier), ou tout simplement ceux qui ne connaissent rien au foot, et prennent ce type de conférence pour un meeting sur le climat, se jettent sur Galtier, comme Gattuso dans les pieds des adversaires.

Une preuve de plus, malheureusement que la France n’est pas un pays de football.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi