mardi 4 octobre 2022

Genesio menacé ? Rennes sous tension avant de recevoir Clermont

Rennes - Clermont (19h)

À lire

Club de Ligue 1 qui a le plus investi en transferts, le Stade Rennais déçoit. Après trois défaites de suite, la venue de Clermont apparait comme un véritable tournant.

Une seule victoire et seulement cinq petits points au compteur : avec Lille, le Stade Rennais est sans aucun doute une des plus grandes déceptions de ce début de saison. Avec 80 millions investis dans les transferts cet été, le Stade Rennais vit de plus en plus mal la situation.

Et cela pourrait ne pas s’arranger ce soir avec la venue des Clermontois, promus sans complexes, au Stade de la Route de Lorient.

Bruno Genesio : « Un match qui peut impliquer beaucoup de choses pour la suite, dans un sens ou dans l’autre »

« Un match qui peut impliquer beaucoup de choses pour la suite, dans un sens ou dans l’autre », a souligné Bruno Genesio en conférence de presse. L’ancien entraîneur de l’OL sait que son équipe n’a d’autre choix que de l’emporter. Même s’il garde la tête froide. « Ça fait partie de la vie d’un coach, d’une équipe, d’un club, d’avoir des périodes difficiles. Le plus important, c’est de ne pas céder au catastrophisme ambiant, d’avoir un lien avec les joueurs au niveau des discussions sur ce qu’on peut améliorer dans le jeu, et c’est à moi de leur donner des solutions ». 

En Bretagne, des noms circulent déjà pour lui succéder. Celui de Rudi Garcia notamment, toujours sans club depuis son départ de l’OL.

Loin de ces préoccupations, Genesio se veut positif. « On est à quatre points de Clermont, qui fait un très bon début de saison, donc on peut revenir à un point et se réinstaller dans le premier tiers. Il faut garder la confiance, être capable de refaire ce qu’on a déjà fait contre Nantes (1-0) et Tottenham (2-2) ».

Une sorte de « méthode Coué » qui ne permet pas à Traoré et ses coéquipiers d’échapper à la pression du moment.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi