jeudi 25 avril 2024

Geoghegan Hart attendu au tournant sur le Tour de France

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

L’année 2021 ne sera pas comme les autres pour Tao Geoghegan Hart. Après avoir surpris sur les routes du Giro la saison dernière, le Britannique se sait attendu pour ce nouveau chapitre.

En effet, le natif de Londres a changé de statut chez INEOS Grenadiers et se présentera sur les routes du Tour de France comme l’un des leaders de sa formation avec Geraint Thomas ou encore Richard Carapaz voire Richie Porte.

Geoghegan Hart se prépare pour le TDF

A 26 ans, il sait qu’il ne pourra pas bénéficier de l’effet de surprise. Et c’est pour cela qu’il travaille depuis le début de saison, pour être prêt le moment venu. Mais sa grosse chute sur Paris-Nice est venue le freiner dans sa préparation.

« C’est juste dommage, je me sentais bien et j’avais travaillé dur tout l’hiver. J’ai besoin d’enchaîner les courses donc c’est la raison pour laquelle je suis là. » En effet, contrairement à d’autres années, Geoghegan Hart a décidé de se préparer sereinement en enchaînant les courses.

« J’aurais pu disparaître pendant deux mois et m’entraîner. Mais pourquoi ne pas essayer d’aider un peu l’équipe et aussi se remettre en forme de cette façon avec des courses. Bien sûr, il y a un moment et un endroit pour partir et s’entraîner dur et peut-être d’une certaine manière qui aurait été plus facile. Mais, en même temps, il n’y a pas beaucoup de courses en mai et juin de toute façon, alors je préfère obtenir ce programme et voir comment ça se passe. »

Dorénavant, Tao Georghegan Hart entame une course contre-la-montre pour se préparer pour le Tour de France. « J’ai toujours voulu avoir un pic en été et un autre en automne qui sera chargé également pour moi. Et cela ne change pas. J’aborde juste les choses sous un angle différent. »

« J’aborde juste les choses sous un angle différent »

Surtout que le Tour de France ne sera pas le seul objectif à son programme et que les Jeux Olympiques seront aussi à l’horizon une ambition. Pour autant, le coureur d’INEOS Grenadiers n’en fait pas une priorité.

« Ce n’est pas agréable d’être assez loin de la forme que je voulais avoir en ce moment, ce n’est pas idéal pour l’été en termes d’élan et même la sélection pour les Jeux Olympiques va être assez difficile maintenant. Mais je vais juste essayer et passer chaque jour comme ils viennent. On verra comment ça se passe. »

De l’aveu même de Dave Brailsford, s’il a décidé de mettre Tao Geoghegan Hart, c’est avant tout stratégique pour le voir briller sur un Tour qui aura mis « davantage l’accent sur le contre-la-montre. » Et après ce qu’il a réalisé sur le Giro, INEOS Grenadiers croit dans les chances de son coureur. A lui maintenant de continuer à bousculer son destin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi