jeudi 25 juillet 2024

Giovanni Mpetshi Perricard : la foudre s’est abattue sur Wimbledon !

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Par Jean-Marc Azzola, en direct de Wimbledon

Un physique impressionnant (2m03, 98kg), une facilité déconcertante à envoyer des missiles au service. Retour en chiffres sur ce Français de bientôt 21 ans (le 8 juillet). Il a fait sensation au premier tour de Wimbledon en dégoûtant un des grands joueurs du circuit, l’Américain Sebastian Korda, tête de série n°20. Crack en puissance quel que sera son parcours au SW19 !

1

Ce grand fan de Rafael Nadal, Lewis Hamilton, Ronaldo et Le Bron James a livré un combat immense de 3 heures et 21 minutes contre le très dangereux Korda au premier tour (7/6, 6/7, 7/6, 6/7 , 6/3). Une qualification au 2ème tour et une première en Grand Chelem pour le natif de Lyon. Forcément la satisfaction a été de mise comme il l’a confié en conférence de presse devant pas mal de journalistes-et pas que Français amassés et dont il ne cesse d’accroître la curiosité : « J’ai su rester calme, concentré, c’était le plus important. J’ai bien géré la situation. Après je n’ai jamais copié de serveur. J’ai ma propre routine ». 

4

Pendant la saison 2021 il a été 4ème dans les rangs juniors. Il a atteint le stade des demies à Roland- Garros (son meilleur résultat) en perdant contre Arthur Fils et en remportant également le double avec celui-ci. 

51 

Dire que le Français envoie des boulets de canon au service relève de l’euphémisme. C’est sa marque de fabrique. Repêché après avoir perdu au dernier tour des qualifications contre Maxime Janvier, il envoie assez fréquemment des missiles sur deuxième balle à plus de 200 km/heure ! En qualifications, Perricard avait catapulté 44 aces contre ce même Maxime Janvier. Même l’expérimenté Korda, a aussi pris la foudre en en encaissant 7 de plus. 

205

C’est sa place occupée en ce début d’année 2024. Depuis deux ans sa progression a été fulgurante. En juillet 2022 il est rentré dans le top 500, dans le top 200 dès octobre 2023. Et dans le top 100 en mai dernier. Comment ? En sauvant une balle de match contre Etcheverry en finale pour remporter son premier tournoi ATP chez lui à Lyon sur terre battue. Au passage il a terrassé Bublik alors 19ème ATP. Avant d’affronter le Japonais Nishioka au 2ème tour de Wimbledon, il cogne désormais à la porte du Top 50. 

« Il ne faut pas le réduire qu’au service »

Arthur Rinderknech : « La manière dont il sert c’est énorme. Pour servir comme cela il faut avoir du physique et il l’a. Il faut aussi travailler beaucoup, avoir cette discipline, et toucher les zones pour générer de l’instabilité chez le retourneur. Ce dernier n’a alors pas de rythme précis face à cette arme redoutable. Il n’a pas de « pattern » (« plan »)  ce qui complique les choses. Il tente aussi beaucoup comme un Crétier peut le faire. Cela lui apporte du succès. Il faudra voir quand ce sera plus compliqué. Il devra alors se montrer solide. Je ne suis pas inquiet là-dessus. Il ne faut pas le réduire qu’au service non plus. C’est un superbe joueur à côté de cela. On est dans le même club en France. On a joué en matchs par équipes. Il y a ¾ ans il était entre la 500ème et la 600ème place mondiale. Je m’entends très bien avec lui et son entraîneur (Emmanuel Planque, Ndlr). Je le suis depuis un moment. Il a de très belles capacités. Il commence à les montrer » a déclaré celui-ci après sa victoire contre Kei Nishikori. 

Lucas Pouille : « Contre Korda Il a été fort. Dans les moments importants il a été bon. Dans son match il a eu énormément de balles de break à sauver. Il ne met pas que des aces. Il en sauve aussi dans le jeu. C’est pour cela qu’il a aussi un superbe avenir. Les très gros serveurs, on les considère pour beaucoup comme moins bons sur leur ligne de fond. A 20 ans Karlovic ne jouait pas du tout comme Giovanni joue aujourd’hui. Il se déplace très bien pour sa taille. Il tient aussi très bien la balle du fond. Est-ce un futur crack ? Un futur vainqueur de Grand Chelem ? Sincèrement je l’espère pour lui. C’est un super mec et un staff que j’apprécie tout particulièrement. Atteindra t-il cet objectif ? Je ne sais pas. Il faut rester en bonne santé. Quand on sert à 225 km/h toutes les deux minutes il faut que l’épaule tienne » a affirmé celui-ci après son succès contre Djere au premier tour. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi