samedi 13 avril 2024

Grosse pression sur l’OM, qui a changé d’objectif : les choix forts d’Igor Tudor

OM - Troyes (20h45)

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Terminer deuxième : c’est désormais le seul objectif des Marseillais qui ne rêvent plus du titre. Pour ça, la victoire contre Troyes est obligatoire, après quatre matchs de Ligue 1 sans gagner au Vélodrome.

Cette fois, les supporters de l’OM ont compris que la 2ème place était le seul objectif que leur équipe pouvait ambitionner. Et la grande majorité n’a même pas attendu la victoire des Parisiens sur Lens samedi, pour s’en persuader. Les 6 points perdus au cours des quatre derniers matchs (dont 4 à domicile face à des mal classés) avaient déjà eu raison des ambitions du club.

Avant la réception de Troyes, l’OM ne doit pas regarder les 11 points que le sépare du PSG, mais plutôt, Lens et ses deux points d’avance, et Monaco, revenu à hauteur.

Pablo Longoria est très clair : pour grandir, l’OM doit jouer régulièrement la Ligue des Champions

Il y a un peu plus d’un an, Pablo Longoria annonçait la couleur, dans les colonnes du Figaro : « Tous les projets des clubs ambitieux passent par une participation régulière en C1, on a vu les moyens financiers de certains clubs augmenter, car ils étaient souvent présents dans cette compétition, c’est aussi l’objectif de l’OM.»

Ce rendez-vous avec la C1, auquel Jorge Sampoli avait conduit le club, est devenu la priorité des priorités. Et si possible, en terminant deuxième, pour éviter l’incertitude d’un match de barrage pour accéder à la lucrative phase de groupes.

Igor Tudor prend des risques dans sa composition

Même si l’OM est plus à l’aise à l’extérieur (8 victoires et 1 nul lors de ses 9 dernières sorties), la perspective d’aller jouer à Lyon (32ème journée) et à Lens (34ème journée) ne met pas les Marseillais dans une situation très confortable. Cette situation impose aux Marseillais de renouer avec la victoire à domicile, près de deux mois jour pour jour après le succès sur Lorient (3-1, 19ème journée). Entre temps, Nice et le PSG sont venus gagner, alors que Strasbourg et Montpellier, ont arraché le match nul.

Au delà de la victoire contre Troyes, on attend surtout qu’Igor Tudor trouve les solutions pour relancer son équipe. Avec des choix forts au coup d’envoi.  En choisissant d’aligner pour la deuxième fois au coup d’envoi, le duo Vitinha – Sanchez, et de laisser Guendouzi, comme Malinovskyi, sur le banc, mais aussi d’aligner Clauss (dans le dur) à gauche (Kaboré est titulaire à droite), à la place de Tavares, le technicien croate a choisi de prendre des risques, pas forcément attendu. Pour l’instant, cela ne lui a jamais vraiment réussi.  

L’équipe de l’OM contre Troyes : Lopez – Mbemba, Gigot, Kolasiniac – Kaboré, Rongier, Veretout, Clauss – Ünder, Vitinha, Sanchez

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi