mardi 5 mars 2024

Guillaume Martin peut-il gagner le Tour de France et succéder à Hinault ?

À lire

Depuis 1985 et la cinquième victoire de Bernard Hinault, la France attend désespérément un successeur au Blaireau dans le Tour. Meilleur français au général cette saison (8ème), Guillaume Martin peut-il être un successeur crédible ? A-t-il l’étoffe d’un leader de grands Tours ?

Pour la première fois de sa carrière, Guillaume Martin a fait un Top 10 sur le Tour de France cette année avec une belle 8ème place. Le Normand (12ème en 2019, 11ème en 2020) a été le plus beau représentant français, mais ce résultat reste frustrant car, à huit jours de l’arrivée, il était 2ème.

Guillaume Martin manque de régularité

Malheureusement, sur l’étape d’Andorre, le lendemain, il a cédé dans la descente, perdant près de 4 minutes sur le maillot jaune et chutant à la 9ème place. En 2020, il avait terminé 11ème après avoir craqué dans les Alpes sur la 3ème semaine. Il montre chaque année qu’il est la meilleure chance française, mais Steve Chainel ne pense pas qu’il puisse un jour viser la victoire finale :

« J’adore Guillaume, mais il a beaucoup trop de lacunes sur les chronos. Il a beaucoup de talent, c’est un excellent frotteur dans le peloton, mais il prend une minute chaque 10 bornes et ça c’est juste pas possible pour espérer gagner un grand Tour, encore plus le Tour de France.

Les Français sont souvent moyens sur les chronos, Romain Bardet, quand il termine sur le podium du Tour, il le perd à cause des chronos. Guillaume ne peut que progresser, mais là il y a un gros travail à faire. Il faudrait qu’il n’y ait pas de contre-la-montre mais malheureusement pour lui ils prennent de plus en plus d’importance.

Il peut faire un Top 5, éventuellement un podium, mais pas mieux à mon avis. Pour gagner le Tour, il faut de grosses qualités, jamais de jour sans, gérer la mauvaise météo. Il faut vraiment être hyper complet. Il fait partie du gratin mondial, mais il est moins explosif qu’un Pogacar ou un Roglic. Dans l’étape d’Andorre, il a explosé dans la descente, il n’était pas dans un très grand jour ça c’est interdit quand tu veux gagner le Tour.

Le Tour qui peut le mieux lui correspondre est la Vuelta (9ème en 2021, Ndlr) avec des montées très sèches comme il aime. Mais bon pour gagner un Tour il faut être tous les jours vigilant et avoir une grosse capacité d’endurance ».

« Il a beaucoup trop de lacunes sur les chronos »

Bernard Thévenet partage le même avis que le consultant d’Eurosport :

« Il est trop limité en contre-la-montre et je trouve qu’il a aussi trop de moments de déconcentration. Sur l’étape d’Andorre, il saute dans la descente par manque de concentration. Il faut qu’il travaille sur ça, mais je ne le vois pas gagner le Tour un jour.»

Après le Tour, Guillaume Martin est allé faire un autre Top 10 sur la Vuelta cette fois-ci avec une belle 9ème place. A force de travail et d’abnégation, le Normand s’est fait à 28 ans un nom dans le peloton, mais il aura du mal à inscrire ce nom au palmarès du Tour de France aux côtés des Anquetil, Hinault, Bobet and Co.

Cyclisme magazine 14

Votre Cyclisme magazine en vente sur notre site internet et chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi