vendredi 19 août 2022

Guillaume Martin peut-il ramener Cofidis sur le devant de la scène ?

À lire

15ème équipe mondiale en 2021, Cofidis a largement remanié son effectif avec des départs importants comme Laporte, Edet ou Viviani. Un remaniement réalisé à l’aube d’une saison importante pour l’équipe nordiste.

C’est l’heure des changements chez Cofidis en cette saison 2022. Les plus marquants étant les départs de Christophe Laporte et de Nicolas Edet, les deux ayant découvert le monde professionnel chez Cofidis il y a une dizaine d’années. Elia Viviani est également parti sans avoir pu montrer l’étendue de son potentiel en France. Un départ frustrant pour Alain Deloeuil, l’un des directeurs sportifs :

“Personnellement, oui je suis frustré qu’il soit parti car c’est un garçon attachant et les circonstances n’ont pas été favorables. Il a tardé à avoir des résultats en 2020, ça a été une année en demi-teinte car il a été victime d’une grosse chute, la COVID est arrivée. En 2021, il a relevé la tête avec six victoires, une excellente fin de saison, mais sa prolongation a traîné et comme Ineos était sur les rangs il est parti. Ineos lui proposait un projet jusqu’en 2024 et les JO de Paris car il est très attaché aux JO et à la piste. »

Laporte et Edet quittent Cofidis pour un nouveau défi

Pour Christophe et Nicolas, c’est différent car ils sont avec nous depuis longtemps, ils ont explosé chez nous, on voulait les garder, mais ils avaient la volonté d’aller voir ailleurs.” En cette année cruciale pour  l’équipe dans l’optique des renouvellements des licences World Tour, les dirigeants n’avaient pas le droit de se tromper sur le recrutement et ils ont voulu prendre des profils plus diversifiés afin d’être compétitifs sur tous les terrains, toute l’année, pas seulement dans les sprints ou avec Guillaume Martin selon Alain Deloeuil :

“Notre équipe possède des coureurs rapides, passes partout. Nous n’avons plus de top sprinteur, mais des garçons qui peuvent faire des coups dans les courses à étapes, le sprint, les ascensions. Guillaume a fait deux top 10 sur le Tour et la Vuelta, mais on ne veut pas tout miser sur lui, on voulait aussi des coureurs capables de gagner des épreuves d’une semaine et ainsi soulager Guillaume. Peut-il gagner un jour le Tour ?

Ça va être compliqué. Il a 28 ans, n’est plus un espoir, il a progressé, mais quand il était 2ème au classement sur le Tour et la Vuelta il n’est pas parvenu à garder ces places. Sa chute dans la Vuelta lui coûte le Top 5, je pense qu’il peut viser un Top 5, pas gagner car il a des lacunes dans les chronos, mais il y a une question à laquelle on ne peut pas répondre : a-t-il atteint ses limites ?”.

“On ne veut pas tout miser sur Guillaume”

La volonté des dirigeants a été guidée par la volonté de mêler expérience, jeunesse et de redonner leur chance à des coureurs avides de se relancer comme Bryan Coquard l’une des recrues phares aux côtés des éléments d’expérience que sont Ion Izagirre ou Sander Armée :

“Bryan a perdu beaucoup d’années à ne pas faire le Tour (il a participé à cinq Grandes Boucles, mais ne l’a pas disputée entre 2016 et 2020,Ndlr).C’était un grand espoir du cyclisme français, il a de grosses qualités dans les sprints, je pense qu’il peut faire mieux que ce qu’il a fait ces dernières années.” Une belle saison de Cofidis passe forcément par des performances de haut niveau de Bryan Coquard. Guillaume Martin ne peut pas tout faire tout seul, la réussite de Cofidis passera par le collectif.

Mercato Cofidis

Arrivées : Armée (Qhubeka), Bidard (AG2R-Citroën Team), Cimolai et Renard (Israel Start-Up Nation), Coquard (B&B Hotels), Delettre (Delko), I. Izagirre (Astana), Kreder (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Thomas (Grou[1]pama-FDJ), Villella (Movistar), Walscheid (Qhubeka- NextHash)

Départs : Barcelo Aragon (Caja Rural), Berhane, Drucker, Edet (Arkéa Samsic), Haas et Sabatini (retraite), Laporte (Jumbo-Visma), Morin (Team U Nantes Atlantique), A. Viviani, E.Viviani (Ineos Grenadiers).

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi