samedi 13 juillet 2024

GUY COTRET ACCUSE ! Pour lui, sauver Sochaux et condamner Sedan est uniquement « une décision politique ! »

À lire

La colère ne retombe pas pour Guy Cotret, qui estime que la FFF a manqué de respect au club de Sedan en méprisant le projet de reprise, malgré l’appréciation du CNOSF. Il dénonce « une décision politique ! » et prévient que « le combat n’est pas terminé »

Considérez-vous le déclassement du CSSA comme une décision politique ?

C’est vraisemblablement la conséquence d’une décision politique. Il fallait coûte que coûte sauver Sochaux, il ne fallait pas déplaire à l’Elysée, c’est tout du moins une information qui n’a jamais été démentie. 

« Le réexamen de notre dossier aurait conduit à un blanc seing de la DNCG et renvoyé Sochaux et son dossier bancale au dépôt de bilan »

Il fallait absolument sauver Sochaux  puisque l‘Elysee l’avait demandé ?

Rappelons que, qualifier Sochaux pour le National 1 alors que le CNOSF avait considéré  que la qualité du dossier ne permettait pas à la FFF de le réexaminer, relève de l’irrespect total des règlements  qu’on voudrait nous opposer et de la manipulation. Rappelons également que, par contre, le dossier de Sedan avait été apprécié par le CNOSF mais rejeté contre toute attente par la FFF, qui refusait contrairement à la demande du CNOSF de réexaminer le dossier de maintien en N1.  On en comprend mieux aujourd’hui les raisons. En effet, le dossier présenté par Sedan est parfait dans toutes ses lignes. Son réexamen aurait donc conduit à un blanc seing de la DNCG et renvoyé Sochaux et son dossier bancale au dépôt de bilan.  Comment expliquer autrement que Philippe Diallo ne daigne répondre à aucune demande d’explication. Maltraiter  Sedan est injuste, inique, scandaleux…..

En voulez – vous à Philipoe Diallo ?

Je lui en veux beaucoup. C’est un homme que j’appréciais quand il était DG de l’UCPF, que je présidais. Sans doute est-il traversé par des courants que j’ignore, ou que je subodore. Ça ne l’autorise pas pour autant à manquer du plus élémentaire respect au peuple ardennais, à ses élus, et aux partenaires et supporters du club, très remontés. Mais je lui fais confiance, sons sens de l’écoute peut encore lui permettre de prendre en compte nos arguments.

« Le combat n’est pas terminé et la mobilisation doit rester la même. »

Comment ont réagi vos amis associés entrepreneurs ?

Mes amis, qui ont fait un travail exceptionnel, en quelques jours, ne comprennent pas le sort qui nous est réservé. C’est légitime, puisque le traitement que l’on nous inflige n’a aucune légitimité, aucune cohérence.

Quel message pouvez vous adresser aux supporters des Sangliers ?

Qu’ils peuvent être fiers de leur club, des actions qu’ils mènent, du soutien sans faille qu’ils montrent aux repreneurs. Leur dire également que le combat n’est pas terminé et que la mobilisation doit rester la même.

Quel est votre ultime espoir ? Qu’allez-vous-faire personnellement ?

Que dans un moment de lucidité nous soyons enfin entendus et respectés et que le club de Sedan retrouve sa place, comme la FFF l’avait proposé devant le CNOSF, dans un championnat national même si c’est un lot de compensation. À titre personnel je suis persuadé que le combat n’est pas perdu et discuterai avec mes amis de la suite qu’ils souhaiteront donner à notre aventure. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi