jeudi 23 mai 2024

Habib Beye (Red Star) rêve de l’OM et du Sénégal

À lire

Julien Huët
Julien Huët
Journaliste

Leader incontesté du National, le Red Star se prépare à retrouver une Ligue 2 qu’il avait quittée en 2019. Il le doit en partie à l’exceptionnel travail de son entraîneur, Habib Beye. Mais ce dernier sera en fin de contrat en fin de saison et a de l’ambition…

Comment devenir entraîneur professionnel en Ligue 1 ? En étant l’adjoint d’Habib Beye en National ! On caricature bien sûr, mais force est de constater que ses deux derniers adjoints officient désormais au plus haut niveau : Pierre Sage est depuis décembre l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais et Sébastien Bichard est depuis mars le coach (en tandem avec Pascal Gastien) du Clermont Foot Auvergne.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot dans votre mag

Bichard quitte le Red Star pour Clermont

Le départ de ce dernier à l’aube du dernier tiers de la saison aurait pu être refusé d’un revers de main par Habib Beye, mais l’ancien international sénégalais a ouvert la porte à son adjoint :

« On est assez armé et structuré dans le staff pour pallier à son départ, a-t-il expliqué en conférence de presse. Le voir en L1 aujourd’hui comme Pierre Sage à Lyon est une fierté qui montre la grande force du club et du staff. Quand Sébastien est venu me voir, j’aurais pu ne voir que mon intérêt personnel. Mais je n’aurais pas pu me regarder dans un miroir si je l’avais empêché de vivre cette expérience en L1 qui va changer sa vie. J’ai dit à mon président de le laisser vivre cette opportunité qui ne peut pas se refuser. »

Un tel projet se présentera-t-il prochainement pour Habib Beye ? Pour le monde du football, cela paraît inéluctable : l’ex-Marseillais a la dimension pour devenir coach de Ligue 1. A la tête du Red Star depuis septembre 2021, l’ancien capitaine de l’OM impressionne le milieu. L’entraîneur du GOAL FC (National) Fabien Pujo, l’un des rares à l’avoir battu cette saison, n’a que des mots élogieux à son égard : « Le Red Star va être champion de National et c’est amplement mérite. De notre côté, on peut se dire que c’est prestigieux de les avoir battus en début de saison (3-1). Il y a chez eux un projet de jeu, propre, très visible. »

La Ligue 1 lui tend les bras

L’entraîneur des gardiens du GOAL FC, Nicolas Puydebois (notamment ancienne doublure à l’OL dans les années 2000), poursuit avec un enthousiasme similaire : « Il a beaucoup de notoriété car il est dans la lumière en tant que consultant Canal +. Après, comme coach, on voit bien par les résultats qu’il a une vraie philosophie de jeu et que les joueurs adhèrent à son discours. Aujourd’hui, oui, il a des prédispositions pour aller plus haut. Il mérite potentiellement d’aller en Ligue 2 voire au-dessus. »

Fabien Pujo n’en doute absolument pas : « Habib, c’est le meilleur consultant Ligue des Champions. Le mec, on ne va pas lui apprendre le football ! Il maîtrise le foot à la perfection. Si je dois être visionnaire, je me dis qu’on aura Habib Beye dans quelques années à la tête d’une grosse équipe de Ligue 1, d’autant qu’il est aussi très méthodique dans son parcours. J’ai un profond respect pour le technicien et également pour l’homme car on peut avoir une vraie relation avec lui. »

Habib Beye reste humble

Comme beaucoup de techniciens de sa génération, Habib Beye s’inspire de Pep Guardiola. Comme l’Espagnol à Manchester City, il a mis en place au Red Star un jeu tourné vers l’offensive. « Si on s’intéresse à son projet de jeu, j’adore ce qu’il dégage : c’est un football protagoniste, explique Pierre Thimonier. L’entraîneur adjoint du GOAL FC décrypte :

« Il aime prendre l’initiative du jeu. Il met l’accent sur le fait de marquer un but de plus que l’adversaire plutôt que sur la volonté de réaliser un clean-sheet. Quand on étudie le projet de jeu du Red Star, on sent une grande réflexion sur la position des joueurs, la façon de figer la défense adverse par du jeu de position avant d’utiliser les espaces. C’est délicat de défendre contre eux, on a beaucoup de respect pour le coach qu’il est et surtout le football que son équipe propose. »

Seulement sous contrat avec le Red Star jusqu’à la fin de cette saison, Habib Beye sera-t-il toujours sur le banc du club de la Seine Saint-Denis la saison prochaine ? Sollicité par le Stade Brestois il y a un an et demi, par Sochaux et Amiens l’été dernier, le Sénégalais devrait sûrement recevoir d’autres propositions. Et cela n’aurait rien d’étonnant de le voir débarquer très vite au même étage que ses anciens adjoints. Ses rêves ultimes ? L’Olympique de Marseille et la sélection du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi