samedi 26 novembre 2022

Hand féminin : Celles-sur-Belle, la plus grosse surprise du championnat

À lire

Cinquième du classement avant la trêve pour cause d’Euro, Celles-sur-Belle est l’une des belles surprises du championnat.

Derrière Metz, Brest, Paris 92 et Nantes, le handball club de Celles-sur-Belle mène le peloton des outsiders. Pour sa deuxième saison dans l’élite, le club des Deux-Sèvres séduit après avoir décroché une importante 13ème place la saison dernière synonyme de maintien.

La progression du club est notable car, lors de sa précédente montée dans l’élite en 2015/2016, le club avait fait l’ascenseur. Plus petit budget du championnat, il avait terminé dernier de la saison régulière et des playdowns, une saison à oublier au niveau des résultats sportifs, mais qui a servi avec du recul pour mieux préparer ce retour en D1.

« L’année de la première montée nous a servi. On avait des bases, on savait ce qui nous attendait en montant. On avance, on progresse, le but est de pérenniser le club dans l’élite » avance Fred Vignier le président.

La deuxième saison est souvent la plus compliquée. Les joueuses l’ont démarré de la meilleure des manières pour se faire un petit matelas qui leur servira dans leur lutte pour le maintien. Malgré ses 14 points en six rencontres, Celles sait parfaitement qu’il jouera plutôt le bas du tableau sur l’ensemble de la saison.

Un budget bien inférieur aux treize autres

Avec un budget de 1 million d’euros, Celles fait figure de petit Poucet alors que le budget moyen d’un club de Ligue Féminine tourne autour de 2,3 millions d’euros et, qu’hormis Brest, Metz et Nantes qui sont au-dessus, les autres équipes tournent autour de ce chiffre moyen bien au-dessus donc du budget de Celles. Pas de quoi entacher la motivation de Fred Vignier :

« Il y a quatre voire cinq niveaux d’écart entre la D2 et la Ligue Féminine. Il y a les grosses cylindrées, les outsiders, les équipes qui se maintiennent confortablement et celles qui sont limites. Nous travaillons bien avec nos moyens, l’équipe progresse, le public répond présent. On est en Ligue Butagaz Energie et on a bien l’intention d’y rester même si ce sera compliqué. »

Quelle que soit la forme que prendra la suite de la saison, l’équipe continuera de jouer, de proposer du spectacle à ses supporteurs tout en conservant la bonne assise défensive montrée depuis le début. Elle ne reniera pas ses principes de jeu même s’il y aura forcément des périodes difficiles à gérer. C’est la meilleure façon d’obtenir le maintien.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi