jeudi 29 juillet 2021

Hand : les Bleus peuvent-ils redevenir les meilleurs du monde ?

Championnat du Monde (13 - 31 janvier 2021)

À lire

Eric Mendes
Journaliste

Déjà vainqueur à six reprises du championnat du monde de Handball, la France, double tenante du titre en 2015 et 2017, sait qu’elle sera attendue cette année aux Mondiaux organisés en Égypte pour tenter de viser une place sur le podium après sa 3ème place en 2019 et un euro raté (éliminée au 1er tour).

Au sortir d’une longue période de doutes, de polémiques et de changements, l’équipe de France sera toujours aussi attendue lors du championnat du monde 2021 qui aura lieu du 13 au 31 janvier du côté de l’Egypte. Désormais emmenée par son nouveau sélectionneur Guillaume Gille, la sélection tricolore sait qu’elle doit se racheter après un Euro 2020 à oublier.

Depuis qu’il a été nommé et confirmé, Gille n’a eu de cesse de se multiplier pour comprendre le dernier échec des Bleus avant de poser les fondations des succès à venir. « Le constat n’est pas très positif, expliquait-il en septembre. Beaucoup de frustration, de problèmes non soldés, de problèmes de communication, qui avaient entamé la confiance des acteurs. On s’est donc lancés dans un processus de rassemblement, de reconstruction. »

En bon Savoyard, il a visualisé une montagne pour fixer les étapes qui doivent permettre à la France de récupérer son titre mondial. « Dans ce premier acte du projet que l’on tente de lancer, l’équipe de France se situe dans sa phase de restructuration. Dans la situation actuelle, j’ai décidé de procéder à une passation du capitanat entre Cédric Sorhaindo et Michaël Guigou, pour de multiples raisons. C’était important pour moi d’avoir cette image-là et ce lien-là car ce que représentent ces deux messieurs, c’est l’histoire de l’équipe de France depuis quasiment 20 ans. Cet esprit équipe de France que ces deux garçons incarnent est donc à mettre en valeur. C’est la position validée par Cédric qui se met en retrait du projet sportif, tout en restant au soutien de l’équipe, si besoin. L’objectif est de créer un nouvel élan et de transmettre le flambeau pour les prochaines séquences. »

Les Français seront bien évidemment très attendus, mais les joueurs eux-mêmes sont impatients de remettre sur de bons rails le train des Bleus avant de penser à la qualification pour les Jeux Olympiques en mars prochain. 

« Un duel déterminant d’entrée contre la Norvège », selon Guillaume Gille

Guillaume Gille le sait. Il ne veut pas brûler les étapes. Désormais confirmé dans ses fonctions, l’ancien international tricolore ne veut pas manquer ses débuts à la tête de l’équipe de France. D’autant plus que la Norvège ne sera pas là pour lui faire de cadeaux. « Avec le nombre de confrontations récentes, face à la Norvège, il y aura forcément peu de surprises, explique-t-il. Nous savons que nous aurons affaire à un gros client que l’on connait bien. Le bilan en compétition est plutôt bon. Bien évidemment, ce duel augure d’un match magnifique qui sera certainement déterminant pour la suite. Il sera nécessaire de bien rentrer dans ce Mondial avec un tour préliminaire qui sera excessivement important dans l’optique du tour principal et le croisement avec les équipes du groupe F. Le duel face à la Norvège sera essentiel dans l’optique d’une qualification pour les quarts. »

Si les têtes semblent avoir été remises à l’endroit, l’équipe de France sait qu’elle n’aura pas le droit à l’erreur. Sans Nikola Karabatic, elle devra de nouveau faire des miracles pour redevenir l’équipe tant redoutée. Ce Mondial étant au final le point de départ de la reconquête des Bleus pour retrouver les sommets.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img