dimanche 11 avril 2021

Hand : les petits secrets de Vincent Gérard…

À lire

Gauthier Mvumbi en exclusivité dans le dernier Handball magazine !

Le nouveau numéro de Handball magazine, le seul magazine consacré au hand en France, vient de sortir. Un numéro à...

1/2 finale des mondiaux de hand : les Bleus tombent de haut

Grands favoris de leur demi-finale, les Français passent au travers et s’inclinent contre une bonne équipe de Suède. Ils...

Contre la Suède, les Bleus favoris pour une place en finale

Alors que l'Espagne, championne d'Europe en titre, et le Danemark, tenant olympique et mondial, s'affrontent (20h30) dans une demi-finale...

Champion du monde en 2017, vice-champion Olympique en 2016, Vincent Gérard est l’un des meilleurs handballeurs français. Mais le gardien parisien, président de l’Association des joueurs professionnels de handball et qui produit des podcasts sur l’histoire du hand, n’hésite pas aussi à se mobiliser pour son sport.

CLÉMENCE

SA FEMME

Difficile de faire plus discret que le couple Gérard. Vincent connait Clémence depuis la terminale, elle l’a suivi dans ses différents clubs, ils se sont mariés en 2014 et sont les heureux parents de deux enfants, un garçon et une fille. Clémence est enseignante.

ERIC

SON PÈRE

Vincent Gérard a toujours baigné dans l’ambiance du handball avec des parents qui pratiquaient ce sport. Son père Eric a été entraîneur du SMEC de Metz, il a même entraîné son fils. Sa mère a joué en D2. Les parents du gardien du PSG sont discrets, ils ne se sont jamais mis en avant ou approprié la réussite de leur fils.

YVAN

SON PETIT FRÈRE

Yvan a deux ans de moins que son frère champion du monde. Ils sont très proches et Yvan joue aussi au handball comme ailier gauche à Strasbourg. Ils ont évolué ensemble du côté de Metz. Il a aussi affronté son frère, Yvan a, notamment, évolué à Aix. Il n’est nullement jaloux de la carrière de son frère, ils se donnent des conseils.

BAPTISTE

SON AMI DANS LE HAND

Vincent Gérard a évolué à Dunkerque pendant cinq saisons entre 2010 et 2015. Il y a retrouvé son ami Baptiste Butto avec lequel il avait joué au SMEC de Metz. Ils avaient également fréquenté le Pôle Espoirs de Strasbourg. Ils ont connu de grands moments de bonheurs sportifs puisqu’ils ont décroché le titre de champion de France sous le maillot dunkerquois en 2014.

PATRICE

SON ENTRAÎNEUR

Patrice Canayer a joué un grand rôle dans la carrière de Vincent Gérard. Le coach emblématique de Montpellier lui a fait confiance, il en a fait l’un des meilleurs gardiens au monde. Il a passé six saisons dans l’Hérault et, même s’il a quitté le club en 2019, pour rejoindre le PSG il n’oublie pas ceux qui l’ont aidé à progresser.

PHILIPPE

SON PREMIER ENTRAÎNEUR

Vincent Gérard accorde une grande importance à son passage au Pôle Espoirs de Strasbourg. Il n’est pas passé par un centre de formation. Il a intégré le Pôle Espoirs à 15 ans et Philippe Schlatter lui a permis de progresser dans de nombreux domaines. Il l’a mis en confiance.

CLAUDE

SON SÉLECTIONNEUR

Au début, il ne parvenait pas à convaincre Claude Onesta de le prendre mais, à partir de 2014, le sélectionneur l’a pris, il ne l’a pas regretté. Il a aidé la France à se qualifier pour l’Euro 2014 et n’a quasiment plus quitté le groupe ensuite.

NIKOLA

SON COÉQUIPIER

Vincent Gérard s’entend particulièrement bien avec la star des Bleus, Nikola Karabatic. Ils étaient ensemble en équipe de France, ont appris à se connaitre et sont maintenant coéquipiers au PSG. Leurs femmes s’entendent bien aussi. Vincent a souvent dit qu’il appréciait l’humilité de Karabatic, c’est un exemple pour lui. Karabatic n’est pas un garçon qui va se mettre en avant, Vincent Gérard non plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

À lire aussi

sed justo vel, ipsum Nullam Donec mattis dolor. libero. ut diam