mardi 4 octobre 2022

Hand régional : à quand un grand club à Lyon ?

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

De nombreux clubs (Vénissieux, Villeurbanne) ont joué les premiers rôles par le passé. La région lyonnaise recherche toujours à revoir du handball à haut niveau.

Evoquer le handball de haut niveau à Lyon, c’est faire un plongeon dans le passé quand le championnat de première division s’appelait la Nationale 1A ou encore Division 1. A une époque où l’on pouvait voir des équipes comme Vénissieux ou Villeurbanne s’inviter parmi l’élite du championnat de France. Le Vénissieux Handball étant même champion de France en 1992 avec des légendes comme Denis Lathoud, Dejan Lukic, Gaël Monthurel ou encore Guéric Kervadec.

Villeurbanne, prochain grand club de Hand à Lyon

Le VHB s’offrant même au passage deux Coupes de France. Lyon a déjà conjugué au présent le handball de haut niveau. De nombreux joueurs ayant fait carrière en sont originaires. À l’image d’Arnaud Bin go, Guillaume Joli, Baptiste Bonnefond, Laurent Munier et bien évidemment Semir Zuzo, l’actuel manager général de Villeurbanne qui vient de ramener le club lyonnais dans le monde professionnel.

Au regard des moyens accordés au handball, il est difficile d’imaginer Lyon accueillir rapidement l’élite dans les prochaines années. Pourtant, Zuzo a réussi des miracles au sein du VHA.

« On peut faire des grandes choses avec 3-4 M€ dans le handball. Avec 7 M€, comme Montpellier ou Nantes, on peut jouer un Final Four. Si l’on compare avec le basket, il faut 21 M€ pour être en Euroligue. Encore faut-il que ça intéresse les politiques à Lyon… Comme c’est le cas à Chartres, Limoges ou Tremblay-enFrance. Il fallait prendre le virage d’un point de vue politique et financier. »

Lyon possède tout pour permettre de revoir le handball au plus haut niveau grâce à une histoire, un vivier de talents et un réel savoir-faire. S’il fallait encore cette année regarder vers le National 1 pour trouver trace de l’AS Lyon Caluire HB ou de Villeurbanne voire de N2 pour voir Saint-Priest ou encore Vénissieux, ce sera désormais en Proligue que le VHA sera l’an prochain pour prouver qu’à Lyon, le handball est enfin de retour.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi