mardi 23 juillet 2024

Handball : dans les coulisses de beIN SPORTS avant le Mondial féminin…

À lire

Ce mercredi débute le 25ème championnat du monde de handball féminin en Espagne. Une compétition retransmise sur beIN SPORTS qui couvre l’intégralité des matches des championnes olympiques tricolores après leur été doré à Tokyo. Le Quotidien du Sport et Handball magazine étaient à Coubertin pour le match de préparation contre la Hongrie, au plus près de la chaîne. Une répétition grandeur nature.

Le stade Pierre de Coubertin s’est mis sur son 31 pour le dernier week-end de novembre afin d’accueillir les championnes olympiques en titre. Pour l’occasion, deux matches amicaux face à la Hongrie étaient programmés, un le vendredi à 21h et l’autre le dimanche à 17h.

beIN SPORTS, diffuseur officiel du Mondial, avait mis les petits plats dans les grands avec 9 caméras disposées dans la salle pour ne rien louper du retour des Bleues d’Olivier Krumbholz. « Pour un match de hand, 9 caméras, c’est pas mal. La salle ici le permet donc on l’a fait, mais c’est évident qu’on s’adapte à chaque fois à notre environnement » explique Gary Candan responsable production. Deux bus sont aussi de la partie, refuge de la régie, de toute l’équipe chargée de la réalisation et de l’édition.

Des images inédites des Bleues

Sur le bord du terrain, c’est Mary Patrux journaliste phare de la chaîne et Thierry Omeyer, quintuple champion du monde et aujourd’hui consultant beIN SPORTS, qui se chargent de l’avant-match en plateau. Pour le Mondial, plusieurs anciennes internationales seront invitées à  décortiquer les rencontres. Thierry Omeyer le rappelle, il est « fan de mon sport », et trouve beaucoup de plaisir dans son rôle de consultant. Au poste de commentateurs, on retrouve le duo Xavier Hamel et l’ancienne internationale Amélie Goudjo. « Ça fait 9 ans que l’on commente ensemble, même si on a moins eu l’occasion de le faire dernièrement, l’alchimie ne se perd pas» confie Xavier Hamel. Les deux se sont envolés pour l’Espagne avec les Bleues et ne repartiront que quand l’aventure s’achèvera. « On espère donc évidemment rester le plus longtemps possible.» Une autre équipe de commentateurs composée de Benjamin Charollais, Dominique Verdon et Guillaume Truillet sera elle au plus proche de l’équipe tricolore pour offrir des images inédites. La compétition démarre ce mercredi avec la première rencontre opposant l’Espagne à l’Argentine à retrouver ce soir à 20h30 sur beIN SPORTS 2. Pour les Bleues, il faudra attendre vendredi pour assister à leur entrée en lice dans la compétition face à l’Angola à 18h00 sur beIN SPORTS 1.

Tual Fichaut

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi