samedi 26 novembre 2022

Handball : le PSG fait-il toujours aussi peur ?

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Auteur d’un dernier exercice exceptionnel, sans défaites en championnat, le Paris Saint-Germain est redevenu humain en ce début de saison avec notamment une défaite à Toulouse. Au point de croire à la fin de son hégémonie en France ?

La StarLigue a démarré son édition 2022/2023 de la meilleure des façons avec du suspense à tous les niveaux et notamment un PSG qui a déjà connu la défaite. La saison passée, Paris avait dominé de la tête et des épaules le handball français en terminant invaincu et remportant aussi la Coupe de France.

Il ne manquait que la Coupe de la Ligue pour compléter cette domination. Mais Chambéry avait joué les surprises en demi-finales avant de céder face à Nantes. Le H qui s’est aussi affirmé comme la deuxième force du championnat de France en accrochant la Ligue des Champions. Depuis, la formation nantaise n’a pas faibli, bien au contraire.

Le HBC Nantes confirme en ce début de saison qu’il possède les armes pour rivaliser avec les meilleurs et notamment le Paris Saint-Germain qui a déjà cédé en championnat face à Toulouse, en septembre, après le départ de plusieurs joueurs majeurs comme Mikkel Hansen, Vincent Gérard ou encore Nedim Remili. Mais, pour le coach du H, il est encore trop tôt pour croire à la fin de l’hégémonie parisienne.

« Pour l’instant, il y a un championnat relevé. Je ne pense pas que Paris toussote. Paris reste Paris. C’est la plus grosse équipe du championnat de France. Ils ont juste perdu un match à l’extérieur. Comme nous. On a eu la chance de gagner à Montpellier. Il y a trois équipes en haut du classement. Ça va être un championnat extrêmement serré. Il y a encore beaucoup de matches difficiles à aborder que ce soit pour Paris, Montpellier, nous ou d’autres. »

« Paris reste Paris »

Grégory Cojean veut d’abord assurer son statut de deuxième force de StarLigue avant de viser le titre.

« Chaque weekend est un nouveau défi. Il faudra être le plus régulier pour atteindre notre objectif, qui est la qualification en Ligue des Champions, la saison prochaine. Donc terminer dans les deux premiers. Je ne me compare pas à Paris. On essaye de faire notre championnat et de marquer le plus de points possibles. Ce serait déjà un beau défi de se requalifier pour la Ligue des Champions pour une deuxième année de suite. » Avant de rajouter.

« Le début de saison est bon globalement en Ligue des Champions et en championnat. Je suis satisfait de la façon de jouer et de l’état d’esprit du groupe. On s’est construit pour jouer les deux compétitions au mieux. On verra quelle équipe sera la plus régulière à la fin. »

Mais les autres clubs se tiennent prêts et savent que chaque jour qui passe rapproche le PSG de la fin de son règne. Nicolas Claire ne s’en cache pas à Aix. Valentin Porte le sait également à Montpellier. Pour s’éviter de mauvaises surprises et prétendre au titre, il faudra profiter de la moindre occasion et surtout du coup de moins bien du PSG pour ne pas avoir de regrets. Mais, au PSG, on ne veut pas s’avouer encore vaincu avec notamment le meilleur joueur de StarLigue ; Luc Steins.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi