mercredi 5 octobre 2022

HBC Nantes : nouveau départ, staff renouvelé pour l’Europe

À lire

L’arrivée d’un nouveau coach et un mercato chargé lance une nouvelle ère pour la saison 2022/2023 au HBC Nantes. Entre le départ du coach Alberto Entrerrios pour Limoges, la prise en fonction d’un nouvel entraîneur, l’ancien adjoint Grégory Cojean, ou les nombreux mouvements dans l’effectif, le nouveau coach revient sur cette intersaison très chargée.

« J’ai pu travailler avec le président Gaël Pelletier pour construire un effectif capable de nous mener jusqu’à nos différents objectifs. Bien sûr, je compte sur mon capitaine Valero Rivera, mais aussi sur des recrues : Jorge Maqueda et Jérémy Toto. Jorge connaît bien le club, il revient après quelques années passées dans les meilleurs clubs européens, là-bas, il a gagné des titres et de l’expérience au plus haut-niveau. Jérémy Toto peut également devenir un cadre du vestiaire. Je pense aussi à Aymeric Minne. Il est déjà un cadre sur le terrain et je pense qu’il peut aussi le devenir dans le vestiaire » décrypte le coach nantais.

Le poste de gardien a lui aussi connu beaucoup de changements à l’été. Emil Nielsen et Mickaël Robin ont laissé place à Viktor Hallgrimsson et Ivan Pesic, une nouvelle doublette sous pression, dans un club où le poste de gardien a toujours été très bien garni les années passées.

Une nouvelle doublette de gardiens sous pression

« On a un duo de gardiens très complémentaire, mais différent. Ivan Pesic connaît très bien son jeu de gardien, tandis que Viktor Hallgrimsson est un jeune gardien, déjà très fort, mais il a encore beaucoup à apprendre. Il montre beaucoup de volonté et d’ambition. Il faut que le duo trouve ses marques au plus vite dans la saison. Il sera très compliqué d’égaler les performances d’Emil et Mickaël, car le duo a vraiment été extraordinaire, mais je fais entièrement confiance à Viktor et Ivan » espère Grégory Cojean.

Côté objectifs, l’ancien adjoint se montre pragmatique. « Les objectifs ont été affichés par notre président Gaël Pelletier. Cette saison, le H veut aller chercher une 2ème place au championnat, synonyme de qualification pour la Ligue des Champions. »

Pour l’Europe, les violets et jaunes visent un huitième de finale, un objectif très relevé étant donné la qualité de leurs adversaires, dès la phase de poules, mais ce n’est pas pour déplaire au nouveau coach nantais.

« On a la poule la plus relevée des deux (Barcelone, Szeged, Celje, Kielce, Kiel, Aalborg et Elverum, Ndlr). Mais il faut se réjouir, on va affronter parmi les meilleurs clubs d’Europe, on va beaucoup apprendre de ces différentes rencontres » analyse Grégory Cojean.

Le nouveau coach et ses joueurs n’auront donc aucun repos cette année. Mais nouvelle ère ou pas, le H reste toujours aussi ambitieux.

La recrue du HBC Nantes : Maqueda, un retour pour un nouveau rôle

Sept ans après son départ, l’arrière droit espagnol revient du côté de Nantes. En provenance de Veszprém, le mastodonte espagnol Jorge Maqueda (34 ans) retourne là où il s’est révélé. Mais c’est un tout autre joueur. A commencer par le palmarès. Double champion d’Europe avec la sélection ibérique (2018-2020), il brille aussi en club puisqu’il ira remporter la Ligue des Champions avec le Vardar Skopje (2017).

L’arrière de 1m97 pour 102 kilos a aussi changé dans le jeu, l’insouciance et la fougue ont laissé place à l’expérience. Il n’a pas perdu de son explosivité et son impact physique impressionnant, son bras gauche puissant et dévastateur sera à coup sûr un réel danger en attaque, pour les adversaires.

Son arrivée coïncide avec le départ en retraite de la légende Kiril Lazarov, jouant au même poste, ainsi Jorge Maqueda, aura la lourde tâche de devenir ce leader en attaque et dans le vestiaire qu’était le Macédonien.

Fañch Tessier-Merhand

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi