samedi 28 janvier 2023

Hugo Lloris est-il fini ? L’ex capitaine des Bleus inquiète Tottenham

Fulham - Tottenham (21h)

À lire

Un peu plus d’un mois après la cruelle désillusion en finale de la Coupe du Monde, et sa retraite internationale annoncée au grand public, Hugo Lloris est en perte de vitesse. L’ancien capitaine des Bleus mérite-t-il seulement d’être encore le gardien des Spurs ?

Nous sommes le 18 décembre 2022, l’Argentine mène d’un but dans cette séance de tirs aux buts face à l’Équipe de France. Gonzalo Montiel s’élance, il prend Hugo Lloris à contre-pied, ça y est l’Argentine est championne du monde ! Voilà comment s’est terminé le dernier match de la carrière d’Hugo Lloris avec les Bleus. Il a annoncé à par le biais de TF1 et l’Équipe, qu’il mettait un terme à sa carrière internationale le 10 janvier dernier.

Depuis son retour dans les cages anglaises l’ancien Lyonnais a joué quatre matchs et a encaissé 8 buts, entre autres contre les grands rivaux du Big 6 : Arsenal et Manchester City, ainsi que contre Aston Villa. Des résultats qui ne jouent pas en sa faveur, bien au contraire et qui ne l’aident pas à se remmobiliser, après l’échec au Qatar. Il faut également noter qu’il a été l’auteur d’un but contre son camp, fait assez rare pour un gardien qui plus de son niveau, face aux Gunners.

Hugo Lloris plombé par sa retraite internationale ?

Après avoir fait partie du très haut rang des meilleurs gardiens mondiaux pendant des années, Lloris déçoit et ne semble plus faire partie de cette caste. A la vue de ses derniers matchs post-Coupe du Monde, on ne ressent plus une franche sérénité du côté du portier londonien.

Bien qu’il n’ait jamais été le gardien le plus charismatique de sa génération, l’ex capitaine des Bleus a toujours su rassurer ses partenaires et s’imposer comme un excellent gardien. Auteur de parades salvatrices dans des moments plus que décisifs notamment lors de la Coupe du Monde 2018 (dont il a failli être nommé meilleur gardien, avant sa boulette en finale), et la Ligue des Champions, en 2019, où Tottenham se hisse en finale, il a à chaque fois montré qu’il était dans le cercle fermé des tous meilleurs à son poste.

Or depuis quelques temps, ce n’est plus le cas. Alors peut-être, que se retirer de la sélection peut lui faire du bien, et lui permettre de concentrer exclusivement sur ses performances avec les Spurs. A moins que ce ne soit le contraire et que l’arrêt de sa carrière en Bleu ne le tire vers le bas.

La prochaine échéance de taille qui l’attend sera face à l’AC Milan en Ligue des Champions, l’occasion de montrer encore de quoi il est capable.


Arnaud Mercière

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi