dimanche 2 octobre 2022

Il a été désigné meilleur joueur de l’histoire du PSG : Rai, la classe à l’état pur

À lire

Arrivé à Paris en 1993 en provenance du Sao Polo FC, le capitaine de la Seleção a connu des débuts compliqués. Mais, une fois dans son élément, le Brésilien a fait briller le PSG et a mis des étoiles plein les yeux à tous les Parisiens qui ne l’ont pas oublié. Il a d’ailleurs été élu meilleur joueur de l’histoire du club !

Rai débarque au Paris Saint-Germain en 1993. Il arrive dans la peau d’une star puisqu’il est le capitaine de la sélection brésilienne. Et pourtant… Le Brésilien n’arrive pas à s’imposer dans l’effectif parisien lors de sa première saison. Dans l’ombre de Valdo, il n’inscrit que 6 buts en 32 matches, bien trop peu pour un joueur de ce calibre.

Mais, à partir de sa deuxième la saison, le meneur de jeu brésilien se sent pousser des ailes et devient l’une des pièces maîtresses du club. Surnommé « capt’ain Rai » de par ses immenses talents de meneur de jeu, il fait admirer toute sa classe et son intelligence. « Rai est le meilleur joueur de l’histoire du PSG, c’est un joueur que j’apprécie énormément, qui a galéré car c’était compliqué quand il est arrivé, mais il s’est battu, a fait ce qu’il fallait à l’entraînement pour devenir le joueur du PSG, le capitaine du club. Je suis très fier d1avoir pu jouer à ses côtés », nous avouait David Ginola.

Un championnat, deux Coupes de France, deux Coupes de la Ligue et une Coupe des Coupes !

Grâce à lui, le Paris Saint-Germain remporte en 1994 le championnat de France, le début d’une longue série de trophées. Puisqu’il a aussi soulevé deux Coupes de France (1995 et 1998), deux Coupes de la Ligue (1995 et 1998) et une Coupe des Coupes en 1996 contre le Rapid de Vienne. Avec le PSG, il prend part de 1993 à 1998 à 215 rencontres, pour un total de 72 buts et 30 passes décisives. Certains de ses buts sont entrés dans la légende comme le triplé qu’il a inscrit face au Steaua Bucarest en tour préliminaire retour de la Ligue des Champions 1997/1998. Son équipe avait perdu le match aller sur tapis vert (0-3), et il a, à lui seul, re

donné espoir à tout un peuple alors que tout semblait perdu. Rai était vraiment fou amoureux du Paris Saint-Germain et de la Capitale. Pour preuve, la star brésilienne décide d’apprendre le français dès son arrivée. Certains pourraient s’en inspirer… Il obtient par ailleurs la nationalité française le 7 juin 2016. Le joueur est rapidement devenu l’un des chouchous du public. Lors de sa dernière rencontre au Parc, le 25 avril 1998, contre Monaco, Rai est honoré comme un dieu. Le numéro 10 parisien s’offre un tour d’honneur, en pleurs, submergé par l’émotion. « C’était le moment le plus émouvant de ma vie de sportif. Je pleurais car je ne pouvais plus me tenir et c’est ce qui fait que je serai parisien pour toujours. » 

Un grand joueur et un grand monsieur ! 

Et encore aujourd’hui l’ex-star du PSG n’est pas oublié. Lors d’un vote organisé par le club, Rai a décroché la 1ère place avec plus d’un quart des voix, faisant de lui le meilleur joueur de l’histoire du PSG. Il devance notamment Safet Susic et Ronaldinho. « C’est tout un ensemble, il n’y a pas que le talent et le sportif. (…) Le rapport humain fait aussi la différence. On adore le joueur et en plus il a une belle image. Et tout cela rentre en compte dans la décision de celui qui devient le meilleur joueur du club. Et cela lui correspond tout à fait », nous explique son ancien coéquipier Eric Rabesandratana. Fier de son implication pour le club, Rai est revenu au PSG lors de la saison 2006/2007. Il était alors l’ambassadeur du club en Amérique du Sud. Mais cette expérience n’aura duré qu’un an. Toutefois, encore aujourd’hui, il est possible de le croiser dans les travées du Parc. Car Rai est un ami proche de Leonardo, et il vient souvent voir les matches du PSG. Ce qui démontre qu’il est toujours autant attaché au club parisien. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi