vendredi 7 octobre 2022

Il arrive au PSG : attention, Fabian Ruiz n’est pas le nouveau Thiago Motta

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Après Vitinha et Renato Sanches, le PSG s’apprête à accueillir une troisième recrue pour son milieu de terrain. L’international espagnol de 26 ans se rapproche du profil de Thiago Motta, sans pourtant lui ressembler tant que ça.

Ce n’est plus qu’une question d’heures : l’arrivée de Fabien Ruiz à Paris est quasiment bouclée. Selon nos informations, ce qui était dans les tuyaux depuis plusieurs jours est bel et bien en passe de se concrétiser.

Sauf contretemps peu probable, le milieu de terrain international espagnol de 26 ans, va devenir la cinquième recrue du PSG, après Vitinha, Mukiele, Ekitiké et Sanches.

Fabian Ruiz, moins à l’aise que Thiago Motta dans les duels

Gaucher, comme un certain Thiago Motta, le joueur qui s’est révélé au Betis, puis à Elche (où il était prêté), avant de s’imposer à Naples (où il a joué 139 matchs en 4 saisons) sera en fin de contrat en 2023, mais a choisi de quitter son club dès cet été. Selon les informations venues d’Italie, la transaction coutera entre 25 et 30 millions au PSG (bonus compris).

S’il a beaucoup de points communs avec Thiago Motta, celui qui a été 15 fois international espagnol n’est pas une sentinelle à proprement parler, mais est plus à l’aise dans un schéma à deux récupérateurs, voir dans un milieu à trois, sur le côté gauche. Son gabarit (il mesure 1,89 m) va apporter de la présence dans le jeu aérien au milieu de terrain, mais la puissance athlétique n’est pas sa première qualité.

Comme l’emblématique milieu parisien, jamais remplacé, Ruiz est un expert dans l’art d’utiliser le ballon, mais il est toutefois moins présent dans les duels que Motta.

Déjà associé au PSG dans le passé, l’Espagnol de 26 ans était une des pistes étudiées par Leonardo en mai 2021, avant l’arrivée de Wijnaldum.  

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi