jeudi 13 juin 2024

Ils ont tout gâché ! Les coups de coeur et les coups de gueule du Quotidien du Sport

À lire

Comme tous les lundis, retrouvez la chronique de Stéphane Désenclos, qui porte un regard critique sur l’actualité du foot.

J’aurais aimé ne vous parler que de foot. Evoquer la 5ème Ligue des Champions remportée par Karim Benzema et vous dire que le football est magnifique. Vous vous rendez compte qu’un joueur comme Dani Carvajal, le latéral droit du Real Madrid, a gagné plus de Ligue des Champions que Lionel Messi ! Moi je ne m’en remets pas…

J’aurais aimé ne parler que des parades incroyables de Thibault Courtois, des larmes de Marcelo au coup de sifflet final…

Mais malheureusement, c’est submergé par la honte que j’évoque cette finale, qui a du commencer avec 35 minutes de retard, à cause de l’incapacité totale de notre pays à gérer ce type d’événement !

Honte sur la France

Débordées par des supporters venus sans billets, puis par des « racailles » (c’est pourtant un mot que j’ai beaucoup de mal à employer), qui ont tenté de s’introduire dans le stade de France, les forces de l’ordre – un mot qui n’avait plus de sens samedi soir – n’ont pas été capables d’assurer le bon déroulement de la soirée.

Pas assez de moyens, pas les bonnes consignes, pas de cerveau peut-être… On ne sait pas exactement ce qui a provoqué ce « bordel », excusez moi du terme, mais c’est inacceptable ! Indigne de l’organisation d’une finale de Ligue des Champions, qui devait au départ, mettre en avant le « rayonnement de la France ».

Le lendemain, Auxerre a su mettre les ingrédients pour retrouver la Ligue 1 au terme du match de barrage retour contre Saint-Etienne. Là encore, j’aurais aimé, ne vous parler que de ce jeu tourné vers l’avant des Bourguignons. Cette maitrise, presque totale, des joueurs de Jean-Marc Furlan, qui ont tellement mérité de monter.

Saint-Etienne a plus que jamais mérité de descendre !

Malheureusement, les évènements pitoyables de la fin de match m’en empêchent. Avec cette horde de supporters, déçus, certes, mais tellement crétins, descendus sur la pelouse pour faire entendre leur colère, en balançant des fumigènes en direction du banc des Stéphanois notamment. En regardant ces images, le peu de nostalgie qui me rendait triste à l’idée de voir les Verts tomber en Ligue 2, s’est transformée en petit moment de plaisir – je l’avoue –

Les supporters ont conforté les Stéphanois dans leurs successions d’erreurs ces dernières années, en leur mettant la tête sous l’eau. En plus d’être en Ligue 2, Saint-Etienne y jouera ses premiers matchs à huis clos. Ne pas voir ça, lâchement, sans assumer quoi que ce soit, c’est d’ailleurs peut-être ce qu’ils voulaient.

Bon, pour terminer sur du positif, on peut déjà féliciter le prochain Ballon d’Or. Son nom sera révélé en octobre (je rappelle que son attribution se fait sur une saison de foot et non plus sur l’année civile), mais personne ne peut plus le détrôner.

Place aux Bleus maintenant, avec quatre matchs de Ligue des Nations au programme, auxquels on va bien être obligé de s’intéresser, puisqu’il n’y a plus rien d’autre à venir. A propos de l’Equipe de France, j’ai une question : je suis le seul à m’étonner de voir Lucas Digne à Clairefontaine à la place de Ferland Mendy ?

Tous les lundis, retrouvez les coups de coeur et les coups de gueule du Quotidien du Sport sur Mon Paris FM (19h55, Mon Paris Sport).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi