mardi 27 février 2024

Incidents Lyon – Marseille : pourquoi l’OL ne doit pas avoir match perdu

À lire

C’est cet après-midi que la commission de discipline de la LFP va se prononcer sur les incidents de Lyon-OM, le 28 novembre dernier. Si Lyon risque gros, donner match gagné à l’OM serait injuste.

« Si le match est à rejouer ? On devra l’accepter. On doit prendre de la hauteur et penser au bien commun. C’est une décision qui aura une conséquence pour tous les clubs. Si chaque fois qu’un match est interrompu, on doit le rejouer… »

Pablo Longoria (dans un entretien accordé à nos confrères de l’Equipe) et tous les Marseillais ont beau espérer que la commission de la LFP donne match perdu à Lyon, ce ne sera pas le cas. Et c’est tant mieux. Non pas que nous sommes pour l’OL plus que pour l’OM, mais tout simplement au nom de l’équité, sportive et morale.

La commission de discipline doit punir l’OL, pas récompenser l’OM

Parce que s’il est logique que Lyon soit sanctionné (ce qui a déjà été le cas, avec un match à huis clos à titre conservatoire), l’OM n’a aucune raison d’être récompensé. Ors, donner match perdu à Lyon reviendrait à punir les Gones, certes, mais aussi à récompenser les Marseillais.

Sans compter qu’en donnant les trois points à l’OM, la LFP pénaliserait les équipes à la lutte pour le podium en même temps que l’OL. Rennes notamment, qui verrait les Olympiens reprendre la deuxième place, sans jouer…

Enlever de points à Lyon, notamment pour inciter les clubs qui reçoivent à être beaucoup plus responsables des agissements des gens qui sont dans leur stade, oui. Condamner le club à jouer des rencontres à huis clos, oui. Punir sévèrement les auteurs des faits, oui. Mais le match doit être rejouer pour que l’OM mérite ses points.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi