lundi 24 juin 2024

Incroyable mais vrai : Corinne Diacre prend la parole et évoque « une opération de déstabilisation » !

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Incroyable, mais vrai. Pour la première fois depuis que plusieurs joueuses importantes de l’Equipe de France ont demandé son départ, Corinne Diacre prend la parole. La sélectionneuse ne manque pas de culot en parlant d’un « déchainement médiatique honteux » !

C’est par un communiqué (transmis à l’AFP ce matin) risible, si ce n’est honteux, que Corinne Diacre a choisi de sortir du silence. La sélectionneuse de l’équipe de France féminine, dont la place ne tient qu’à un fil, après avoir été fortement remise en question par plusieurs de ses cadres, estime qu’il ne s’agit ni plis ni moins que d’une « opération de déstabilisation ».

« Pleinement déterminée à mener ma mission  »

Pour Corinne Diacre, voir sa capitaine (Wendie Renard), qui est sans doute la plus grande joueuse française de l’histoire, une des meilleurs du monde, mais aussi deux autres joueurs importantes (Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto), choisir de mettre leur carrière internationale entre parenthèses, se résume donc à une « opération de déstabilisation ».

Heureusement que le ridicule ne tue pas. Un peu plus loin dans son communiqué, la sélectionneuse s’indigne. « Au regard du déchaînement médiatique honteux de ces derniers jours, je souhaite néanmoins réaffirmer publiquement (…) que je suis pleinement déterminée à mener ma mission à bien et, surtout, à faire honneur à la France lors de la prochaine Coupe du monde ».

Pour rappel, une réunion spéciale du comité exécutif de la 3F doit se tenir demain pour sceller son avenir. Son remplacement par Gérard Prêcheur, actuel entraîneur du PSG et ancien coach de l’OL, est pressenti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi