mercredi 5 octobre 2022

Indice UEFA  : les raisons de ne pas (trop) s’inquiéter

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Jusqu’ici tout va bien. Alors que nombreux observateurs ne cessent de mettre en avant la position inquiétante de la France dans la course au fameux « coefficient UEFA », déterminant pour définir le nombre de places attribuées dans les différentes coupes d’Europe, la situation est loin d’être alarmante, bien au contraire. Explications.

Certes, la France (60.081) voit sa 5ème place être menacée par le Portugal (6ème avec 53.382 points) et les Pays-Bas (49.300), mais les voyants sont passés aux verts avec la qualification de Nice pour la Ligue Europa Conférence.

Si le déclassement de Monaco coutera forcément des points (le bonus attribué pour participer à la Ligue des Champions), en revanche, une victoire en Ligue Europa rapporte exactement le même nombre de points qu’une victoire en Ligue des Champions. Idem, bien que ce ne soit pas très logique, pour la Ligue Europa Conférence…D’où l’importance de la qualification arrachée par les aiglons hier soir, au terme d’une angoissante prolongation.

Un duel OM – Sporting qui vaut déjà cher

Le fait que Benfica soit dans le groupe du PSG peut permettre d’envisager au moins deux matchs sans victoire pour les Portugais (même si tout peut arriver). On peut aussi constater que l’Ajax, bien que placé dans le chapeau 1, va avoir du mal à prendre des points face à Liverpool, Naples, et mêmes les Rangers.

En revanche, la mauvaise nouvelle est venue de l’élimination du PSV (qui a éliminé Monaco) en barrage de la C1. Les Néerlandais n’ont pas le bonus (comme Monaco), mais devraient prendre plus de points en Ligue d’Europa qu’ils n’en auraient pris en LDC.

Reste aussi aux Marseillais de remporter leur confrontation avec le Sporting Portugal dans le groupe D, ce qui est tout à fait envisageable.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi