jeudi 25 avril 2024

Infos, enjeux et pronostics pour la 24ème journée de Ligue 1 : Lille s’accroche à Reims, l’OM gagne à Clermont

À lire

Comme tous les samedi matin, gros plan sur la journée de Ligue 1, avec les dernières infos, les enjeux et les pronostics de la rédaction.

Après le nul entre Monaco et le PSG (0-0), suite de la 24ème journée, ce samedi, avec l’affiche de 17h. Reims (8ème) contre Lille (5ème). Aucune des deux équipes ne carbure au mieux. Rémois comme Lillois voudront absolument faire le plein de points pour relancer la machine. Même si les hommes de Will Still ont remporté leur match à l’extérieur la semaine passée, ils restent sur 3 rencontres à domiciles sans succès (2 nuls, 1 défaite). Les Dogues, eux, ont perdu 3 de leurs 7 derniers duels en Ligue 1, dont une défaite 3-1 à Toulouse dimanche passé. Reims devra faire sans Foket (suspendu) et Okumu, et Lille devra se passer d’Ounas et de Cabella (blessés). En revanche, Paulo Fonseca enregistre les retours de Benjamin André et Ismaily. Il ne serait pas surprenant d’avoir un beau spectacle à Auguste-Delaune, accompagné d’un partage des points.

L’OM confirme à Clermont

À 21h, c’est un Clermont lanterne rouge qui reçoit un OM revigoré. Les Olympiens de Jean-Louis Gasset restent sur un succès fringant au Vélodrome, contre Montpellier (4-1). De leur côté, les Auvergnats n’ont gagné aucun de leurs 5 derniers matchs (3 nuls, 2 défaites). Et même si Marseille est la pire équipe de Ligue 1 cette saison à l’extérieur, les stats ne donnent pas l’avantage à Clermont (en championnat, à domicile, le CF63 n’a jamais battu l’OM, et ne leur a jamais inscrit le moindre but). Alors que Pascal Gastien peut compter sur le retour de Elbasan Rashani, il devra faire sans Maxime Gonalons. Côté Phocéen, Clauss est de retour mais Murillo (sans doute absent jusqu’à la fin de la saison), Veretout et Gigot sont absents.

Du spectacle, mais pas de vainqueur entre Toulouse et Nice

La 24ème journée reprend dès dimanche 13h, avec Toulouse-Nice au Stadium. Les Toulousains (11èmes) vont tenter de surfer sur leur belle victoire contre Lille le week-end dernier, et enchaîner un troisième succès de rang. Le défi est de taille sachant qu’ils n’ont jamais réussi à le faire depuis leur remontée dans l’élite, en 2022. Les Aiglons (4èmes), eux, essayeront de mettre fin à leur mauvaise série (2 défaites et 2 nuls sur les 4 derniers matchs de L1). Les hommes de Carles Martinez Novell, comme ceux de Francesco Farioli, iront au duel avec des intentions offensives. Mais côté Niçois, ce sera sans Youssouf Ndayishimiye (suspendu).

Comme d’habitude, le dimanche se poursuit avec trois matchs de 15h. Montpellier-Strasbourg, Brest-Le Havre et Nantes Metz. Entre Montpelliérains (15èmes) et Strasbourgeois (13èmes), il sera difficile de voir un vainqueur. Avec 4 défaites d’affilée en Ligue 1, le Racing de Vieira ne va pas bien, et les Héraultais partagent souvent les points à la Mosson (6 nuls, 2 victoires et 2 défaites sur leurs 10 dernières réceptions). Côté RCSA, Delaine et Bakwa font leur retour (après avoir joué en Coupe de France), et tenteront d’aider leur équipe à stopper l’hémorragie, mais Sylla et Sebas sont forfaits. Montpellier est privé d’Omeragic et Jullien.

Les Brestois marchent sur l’eau

Après deux succès de rang (1-0 contre l’OM et 3-0 à Strasbourg), Brest (2ème) a la passe de trois en ligne de mire. Une victoire bretonne à Francis Le Blé est plus que probable, d’autant que Eric Roy enregistre les retours de son gardien Marco Bizot, et du milieu Hugo Magnetti. Face aux Brestois, Le Havre (14ème), qui reste sur une mauvaise série (3 défaites d’affilée). S’ils pourront compter sur les retours de Rassoul Ndiaye et Arthur Desmas, les Normand devront faire sans Daler Kuziaev.

Autre match de 15h, Nantes (12ème) contre Metz (17ème). Alors que rien ne va plus côté Messin (9 défaites et 1 nul lors des 10 derniers matchs de L1), Les Canaris ont glané 2 victoires sur leurs 3 dernières rencontres. Avec un nouveau succès en vue, Gourvennec et ses hommes veulent mettre un terme à cette série de 4 défaites de rang à La Beaujoire (la plus longue de son histoire). Alors que Moussa Sissoko est absent chez les Nantais, Benjamin Tetteh fait son retour dans les rangs lorrains.

Rennes en route pour l’Europe

Dimanche, 17h05, Rennes (7ème) reçoit Lorient (16ème) pour un derby breton qui promet. Si Les Merlus ont vu leur belle série de victoires s’arrêter la semaine passée contre Nantes (0-1), les Rouge et Noir, eux, n’ont pas connu la défaite sur leurs 8 dernières rencontres de Ligue 1 (6 victoires, 2 nuls). La belle remontée au classement des hommes de Julien Stéphan devrait continuer. D’autant plus que Azor Matusiwa est de retour de suspension.

Choc très accroché entre Lyon et Lens

Autre grosse affiche, le choc entre l’OL (10ème) et le RCL (6ème) vient clôturer la 24ème journée. Les hommes de Pierre Sage viennent de boucler un mois de février parfait (4 victoires en championnat, en autant de matchs). Ils comptent bien entamer mars de la plus belle des manières en battant Lens, qui a 8 points d’avance. Mais la tâche s’annonce complexe. Les Sang et Or restent sur une grosse déconvenue en Europe, et sur 2 matchs de Ligue 1 sans victoire (1 nul et 1 défaite). Franck Haise et ses joueurs voudront absolument reprendre leur marche en avant, et rester au contact du peloton de tête. Aucun nouvel absent notable dans les deux équipes.

Adrien VIRICEL (avec la rédaction)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi