vendredi 14 juin 2024

Infos, enjeux et pronostics pour la 34ème journée de Ligue 1 : l’OL valide l’Europe, Lille reste 3ème

À lire

Alors que tous les matchs de la 34ème et dernière journée de Ligue 1 se jouent en même temps ce soir (21h), retrouvez toutes les dernières infos, les enjeux et les pronostics de la rédaction.

Qui de Lille ou Brest terminera 3ème et n’aura pas à passer par le troisième tour préliminaire (+ les barrages) pour intégrer la première phase de la Ligue des Champions et qui s’installera aux 6èmes et 7èmes places, potentiellement qualificatives pour la Ligue Europa et (ou) la Ligue Europa Conférence ? Voilà finalement les deux enjeux les plus excitants de cette 34ème et dernière journée de Ligue 1. Certes, sur le papier, on pourrait inventer du suspense pour la 16ème place, mais il faudrait un miracle pour voir Metz mettre une raclée historique au PSG, pendant que l’OM inflige une correction au Havre. Le seul moyen pour que les Lorrains grimpent à la 5ème place et évitent les barrages.

Copyright : LFP

Lorient peut faire l’exploit

En revanche, Lorient peut croire dur comme fer à la possibilité d’échapper à la descente directe passant devant Metz. Les Bretons sont derrière avec trois points de retard, mais reçoivent Clermont, officiellement en Ligue 2, pendant que les Messins accueillent le PSG. Le tout avec une différence de -7 buts, qui peut se combler. Une victoire 4-0 des Merlus doublée d’une défaite 0-3 des Messins et c’est Metz qui partira directement à l’étage du dessous. 

Pour accueillir l’OM, Le Havre sera privé de Ketcha, le héros de la victoire contre Strasbourg (3-1, 32ème journée). A Marseille, qui doit absolument gagner pour prendre au minimum la 7ème place, en cas de défaite de l’OL et la 6ème si Lens perd aussi, Gigot fait son retour, mais Ounahi est absent, alors que Sarr et Harit sont incertains. Inutile de rappeler les stats pitoyables de l’OM loin du vélodrome : 9 défaites et 5 nuls, pour seulement 3 victoires.

Lens s’accroche à la 6ème place

6ème au coup d’envoi, Lens a seulement besoin de battre Montpellier, très diminué par les absences de Lecomte, Tamari, Nordin et Ferri (blessés) et de Savanier (suspendu), pour se qualifier pour la Ligue Europa Conférence, ou la Ligue Europa, si le PSG gagne la Coupe de France. Danso a décidé de ne pas jouer (pour se préserver pour l’Euro) et Samba est blessé.

Le match entre Lille et Nice n’a de l’importance que pour les Nordistes. Quoi qu’il arrive, les Aiglons, qui font le voyage sans Dante (blessure ?) ni Bard (suspendu) termineront à la 5ème place. Chevalier est absent pour Lille, alors que Yazici était très incertain. 

Pour faire un miracle face à Clermont et jouer le barrage face au vainqueur des play-offs de Ligue 2 (Saint-Etienne, Rodez ou le Paris FC), Lorient doit marquer beaucoup de buts (et espérer une large défaite de Metz face à Paris) Les Merlus sont privés de Kari, I. Touré, Silva et Adjei. Clermont fait le déplacement sans Mabrouk, Konate, Gonalons et Caufriez. 

Un petit point suffit à l’OL face à Strasbourg pour être certain de terminer 7ème et jouer au minimum la Ligue Europa Conférence la saison prochaine. Une victoire permettra aux hommes de Pierre Sage de terminer 6ème si Lens ne bat pas Montpellier. Pour cette rencontre, symbole d’une remontada historique, l’OL est au complet. Pour Sage, il s’agira aussi sans doute de faire une répétition de la finale de la Coupe de France. Ou du moins de régler les derniers détails. A Strasbourg, entre les absents (Mothiba, Gabriel et Sahi Dion) et les incertains (Gameiro, Bakwa, Mwanga et Deminguet), les choix du 11 de départ sont restreints. 

Pas de Mbappé, Marquinhos, Vitinha ni Dembélé à Metz

Pour son dernier match de la saison, à Metz, le PSG est au complet, mais avec Luis Enrique, il faut s’attendre à du turnover. Même s’il restera une semaine pour préparer la finale de la Coupe. Mbappé n’est pas dans le groupe, tout comme Vitinha, Marquinhos, Donnarumma et Dembélé.  De leur côté, les Messins sont aussi au complet, avec le retour de leur capitaine, Udol. 

Copyright : LFP

Aucun enjeu dans le match entre Monaco et Nantes. Le premier est assuré de terminer deuxième, alors que le second a validé son maintien la semaine dernière, malgré une défaite contre Lille. Des deux côtés, l’infirmerie est bien remplie. Jakobs, Golovin, Zakaria, Maripan et Embolo à l’ASM, Fagnago, Meupiyou, Dimon, Descamps, Appuah et Castelleto à Nantes, également privé de Chirivella, suspendu. 

Aucune pression non plus sur les acteurs de Reims – Rennes, si ce n’est celle de bien finir la saison. Theate est blessé et Kalimuendo est suspendu pour Rennes, alors que Daramy et Atangana Edoa et Daramy sont blessés chez les Champenois. 

Pour espérer s’éviter le 3ème tour préliminaire de la Ligue des Champions, Brest doit faire mieux à Toulouse que Lille face à Nice. Jusqu’à marquer au moins deux buts de plus si les deux équipes l’emportent. Ce sera toujours sans Lees Melou pour les Bretons, également privés de Locko (suspendus). Del Castillo et Martin sont incertains. Aboukhlal, blessé contre le PSG le week-end dernier et Diarra (suspendu) sont absents pour le TFC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi