dimanche 2 octobre 2022

Irene Paredes (PSG) : « Cela risque de se jouer au match retour à Lyon… »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Depuis son arrivée en 2016, la défenseure espagnole n’a eu de cesse de prendre de l’envergure au PSG. Désormais capitaine de l’effectif d’Olivier Echouafni, Irene Paredes se démène sur le terrain pour permettre au club de mettre fin à la suprématie de Lyon dans le foot féminin. Et il est évident qu’en prenant le dessus en championnat, 1-0, au Parc, cela ne fait que confirmer cette sensation que Paris est sur le bon chemin. 

Comment avez-vous vécu la victoire du PSG 1-0 face à la Lyon lors de votre dernière rencontre de championnat ? Une libération ? 

(Sourire) C’était l’objectif que l’on s’était fixé cette saison. On est contentes de l’avoir réussi. On sait l’importance des confrontations directes en championnat. C’était important d’avoir cet avantage, mais ce n’est pas encore fini. Bien au contraire ! 

Le faire en prime time, au Parc des Princes, rajoute-t-il une saveur particulière à cette victoire ?

C’est une aide supplémentaire que d’être dans un tel stade. On sentait que l’on était vraiment attendu et que l’on comptait sur nous. Ça nous a donné une force en plus sur le terrain. Jouer au Parc des Princes, c’est unique. Tout était réuni pour que l’on fasse du match face à Lyon un grand soir. On avait une motivation supplémentaire et cela nous a aidées à nous accrocher jusqu’au bout. 

N’était-ce pas particulier de jouer dans un stade vide avec du son enregistré des chants des supporteurs ? 

C’était bien de les avoir. Il est évident que c’est un peu spécial et que les supporteurs nous manquent. On espère les revoir rapidement. C’était bizarre. 

Comment jugez-vous les forces du PSG cette saison ?

On ne manque pas de joueuses talentueuses comme Marie-Antoinette Katoto qui prouve qu’elle est incroyable sur le terrain. On arrive vraiment à tirer une grande force collective. Ce n’est pas qu’elle qui joue sur le terrain. On se donne toutes les unes pour les autres. On a vraiment une équipe composée de joueuses capables de faire la différence. Les victoires nous permettent d’engendrer de la confiance pour la suite. On veut maintenant continuer et prendre les trois points à chaque match. 

« Le travail a payé »

Le fait de dépendre de soi-même pour le titre de champion de France est-ce un plus ?

Ça aide mais, dans le vestiaire, on sait que l’on devait d’abord battre Lyon pour pouvoir y prétendre. On est en confiance. Même si on a gagné, on doit continuer à travailler et ne pas se relâcher. On sait que l’on a déjà fait beaucoup de choses bien aujourd’hui mais, par le passé, on a aussi déjà commis des erreurs qui nous ont coûté énormément. On mesure encore le chemin à accomplir pour rester en tête du championnat. Le titre reste un objectif. On va bosser pour cela. 

Quel a été le déclic face à Lyon cette saison ? 

Les derniers matches avaient montré que cela se jouait sur des détails. On n’a rien lâché et on a simplement continué à bosser. On a cru en nous et savait que l’on allait de mieux en mieux. Aujourd’hui, ça a payé. Il faut continuer. Il y aura encore beaucoup de matches et notamment un match retour du côté de Lyon. On ne se relâche pas et si la différence doit se faire ce sera là-bas. 

Que pensez-vous de votre progression personnelle depuis que vous êtes arrivée au Paris Saint-Germain en 2016 ?

Je fais en sorte de tout faire pour aider mon équipe sur le terrain à ne pas encaisser de buts. Le fait d’être solide derrière peut forcément nous aider à gagner le match. On le sait et je le sais. On continue à se montrer solidaires entre nous. On sait que l’on y arrivera seulement si l’on est soudées. La défense ne se résume pas seulement à mes performances. C’est toute l’équipe qui compte. Ça commence de l’attaque jusqu’à la gardienne. Mais c’est vrai que je me sens bien en ce moment. Je suis dans une période ou je me sens bien dans cette équipe. Je m’y épanouis et tant que nos adversaires n’arrivent pas à avoir beaucoup d’occasions, ça veut dire que je fais mon travail sur le terrain. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi