samedi 28 janvier 2023

Jacques Vendroux (en direct de Doha) : « France – Angleterre, c’est une finale »

France - Angleterre (20h)

À lire

Présent au Qatar pour Europe 1, Jacques Vendroux suit sa 15ème Coupe du Monde (un record). Pendant toute la durée de l’épreuve, il intervient régulièrement pour Le Quotidien Du Sport, nous apportant son regard d’expert.

Le complexe de supériorité du Brésil

C’est un tsunami ! Le Brésil était le grandissime favori de cette Coupe du Monde. Mais il l’a cherché. Quand il mène 1-0, avec ce but de Neymar, ils ont des occasions… Ils ont un complexe de supériorité par rapport à la Croatie. Ils se font rattraper « par la patrouille » comme on dit, et puis après, ils ont perdu aux tirs au but, parce qu’il se trouve que les Croates ont un immense gardie. C’est aussi simple que cela.

L’Argentine dans la douleur, mais qualification logique

Sur l’ensemble du match, les Argentins méritent la qualification. Ils ont été plus dans le jeu que les Pays-Bas. Les Pays-Bas, ce n’est pas une équipe formidable… Les Argentins, eux, n’ont peut-être pas été supérieurs dans tous les compartiments du jeu, mais ils ont été présents pendant 120 minutes. Et puis surtout, Martinez arrête deux pénalties. Ce gardien, que l’on ne connait pas très bien a plombé la séance de tirs au but des Néerlandais, en arrêtant les deux premiers penalties.

Pariez sur la France et profitez d’un BONUS de 100 euros
avec le code QUOTIDIEN !

(cliquez sur les images ci-dessous)

Compliqué pour les Bleus face aux Anglais

Compliqué pour les Bleus contre les Anglais ? Tout le monde dit que ça va être compliqué. Mais à ce stade, tous les matchs sont compliqés. C’était compliqué contre l’Australie, compliqué contre le Danemark, et on disait que ça allait être compliqué contre la Pologne… A ce niveau, tout est compliqué ! Sauf qu’à chaque fois, la France, elle passe. Il y a quatre ans, elle était championne du Monde.

Une finale avant la lettre

Je suis très confiant, même si je sais que ça va être compliqué. Les Anglais, c’est la troisième fois qu’on les rencontre en Coupe du Monde. En 1966, on a été battu 2-0 à Wembley, en 1982, on perd 3-1. J’espère que la malédiction va s’arrêter et que l’on va se qualifier pour une demi-finale, contre le vainqueur de Portugal – Maroc. Ce soir, c’est une finale. Une « pré-finale ».

Le duel Mbappé – Walker

Réduire le match à ce duel, c’est une erreur. Il y a aussi Lloris contre Kane… Tous les joueurs se connaissent très bien. Il n’y a pas un combat, il y a des matchs dans le match. Ce sont deux grandes équipes. C’est une grande équipe contre une autre grande équipe. Si Walker s’occupe de Mbappé, nous on a Antoine Griezmann, Olivier Giroud… On a des joueurs pour faire la différence.

Il faut croire en les remplaçants

Sur le papier, on peut penser que les Anglais ont un meilleur banc. Mais cela ne veut pas dire grand chose. Ce qui est sûr, c’est que le joueur qui va entrer en jeu, il devra se surpasser.

France – Portugal ou France – Maroc ?

Un France – Portugal, ce serait exceptionnel, un France – Maroc, ce serait historique ! Mais il faut d’abord battre les Anglais, faisons gaffe.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi