jeudi 2 février 2023

Jacques Vendroux (en direct de Doha) : « Tant de blessés, ça a renforcé le groupe »

France - Damenark (samedi, 17h)

À lire

Présent au Qatar pour Europe 1, Jacques Vendroux suit sa 14ème Coupe du Monde (un record). Pendant toute la durée de l’épreuve, il intervient régulièrement pour Le Quotidien Du Sport, nous apportant son regard d’expert.

Une organisation et une ambiance quasi parfaites

« Très belle ambiance. Entre les supporters, il n’y a aucun problème, tout se passe très bien. Il n’y a pas d’embrouilles. Il y a des policiers, mais ce n’est pas trop lourd. Très franchement, l’organisation se passe très bien. Les stades sont à 80% pleins. C’est une organisation très correcte. Les autoroutes sont très larges, donc tu n’as pas d’embouteillages, en dehors de la sortie des stades. Evidemment, on est dupe de rien sur les problèmes du Qatar, mais dans l’organisation de la Coupe du Monde, depuis dimanche dernier, tout se passe très très bien  ».

Un boycott pas suivi

« Tu fais 12,5 millions de téléspectateurs pour le premier match, hier soir, le match Brésil – Serbie a écrasé tout le monde en parts de marché, les bars sont pleins à craquer… La tentative de boycott de la Coupe du Monde par les donneurs  de leçon, ça n’a pas marché du tout »

L’Angleterre, l’Espagne et la France favorites

« Toutes les équipes ont joué un match. Les bookmakers qataris pensent que l’Angleterre, la France et l’Espagne sont les grandissimes favorites de la Coupe du Monde, parce qu’ils ont été impressionnés par le nombre de buts marqués. Ils sont très sensibles au fait de mettre des buts ».

Avant France – Danemark, « tout va bien »

«  Il faut gagner contre le Danemark ! En gagnant, tu es qualifié, si tu fais match nul, il faut que tu attendes ton match contre la Tunisie, qui sera décisif. L’état d’esprit est excellent.

Pour le moment, tout va bien pour les Bleus… D’accord, on a perdu les deux matchs de Ligue des Nations contre le Danemark, mais c’est un autre contexte, un autre match. Il faut qu’on fasse gaffe, c’est tout.  J’attends de l’Equipe qu’elle gagne pour se qualifier et elle en a les moyens. Ce ne sera pas l’Australie, évidemment, mais il y a une dynamique. Avec tous les blessés qu’il y a eu, tu te demandes si cela n’a pas donné encore plus de forces aux Bleus ».

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi