mercredi 17 juillet 2024

Jacques Vendroux : « Mais Kylian Mbappé doit accepter quoi ? Il fait tout dans la légalité, il a les clés »

À lire

Au cours d’un long entretien, au cours duquel il donne son avis sur l’actualité, Jacques Vendroux apporte son soutien à Kylian Mbappé et réclame le retour de Jean-Michel Aulas. Le journaliste d’Europe 1 pousse aussi un gros coup de gueule contre la mondialisation à outrance du football français.

Parlons de l’actualité chaude pour commencer. Quel est votre regard sur la situation de Kylian Mbappé ?

Je pense que Kylian Mbappé est complètement dans son droit et je le soutiens à fond. Il a décidé de ne pas prolonger son contrat, il est de toute façon dans la légalité ! Il n’y a rien à dire, il gère parfaitement bien son emploi du temps. Il est le meilleur joueur du monde et c’est lui qui a les clés.

« Je vois mal le Real Madrid faire un chèque de 230 millions, alors que dans un an, il est gratuit »

Vous le voyez rester au PSG ?

Au moment où je vous parle, je vois mal le Real Madrid ou un autre club, faire un chèque de 230 millions, alors que dans un an, il est gratuit. Economiquement, ce serait une faute professionnelle !

Que doit faire le PSG, alors ?

Si le PSG veut garder Kylian Mbappé, il le convoque, et lui dit : « C’est tant ! » Avec des sommes phénoménales, et c’est un contrat de quatre ans. C’est tout ! Dire : « s’il ne prolonge pas, il ne jouera pas », c’est une connerie. Quand tu t’appelles Mbappé, tu ne restes pas sur le banc !

Les supporters du PSG, comme les Français en général, sont de plus en plus agacés par ce feuilleton interminable… L’image de Kylian Mbappé est écornée.

On peut dire ce qu’on veut, mais jusqu’à maintenant, il a bien fait le job Mbappé. Il a joué à Monaco, il a joué 7 ans au PSG, il a un bon environnement. Son père, sa mère, ses avocats, un directeur de com… Tout ça est fait à la Messi, à la Cruyff, à la Beckenbauer, à la Platini… C’est construit, il n’y a rien à redire ! Le gros problème, c’est que le PSG, au moment où il l’a refait signer, il aurait dû le faire signer plus longtemps. Après, je veux bien qu’on dise « c’est un enfant gâté, c’est ci, c’est ça… », sauf que lui, il a fait le job !

« J’ai entendu le président du PSG dire : « Il a 15 jours pour accepter », mais accepter quoi ? Il est dans la légalité la plus totale ».

La situation semble bloquée…

Aujourd’hui il veut aller au Real ou ailleurs… OK pas de soucis. Mais ils vont faire un chèque de 200 millions maintenant, alors qu’il sera gratuit dans un an ?  Qu’est-ce qui va se passer maintenant ? Il va être convoqué et il va re signer, et puis c’est tout ! Je le répète, je suis à fond derrière Kylian Mbappé, parce que tout ce qu’il fait est parfaitement légal !

Et s’il se braque et refuse de signer un nouveau contrat ?

Imaginons qu’il refuse de prolonger. D’accord, pas de problème ! Quoi qu’il arrive, il aura gagné ! Luis Enrique, il a un joueur, qui s’appelle Kylian Mbappé, à sa disposition. Ce ne sont pas les Qataris qui vont lui dire de ne pas le faire jouer. Lui, il s’en fout ! Lui, il veut gagner ! Qu’est-ce que vous voulez que le président du PSG dise ? J’ai entendu qu’il disait : « il a 15 jours pour accepter », mais accepter quoi ? Il est dans la légalité la plus totale. Il décide de ne pas prolonger, mais il dit qu’il veut jouer au PSG la saison prochaine. Et vous croyez que s’il ne prolonge pas, les dirigeants du PSG ne vont pas le faire jouer ? Mais c’est une blague !

Le PSG vient de rendre officielle l’arrivée de Luis Enrique. Par rapport à l’été dernier, plus de la moitié des clubs de Ligue 1 ont changé d’entraîneur, comment l’expliquer ?

Moi je parle surtout  des entraîneurs français dans le foot français. C’est un scandale ! Ce qu’ils ont fait à Kombouaré, c’est un scandale, ce qu’ils ont fait à Montanier, c’est un scandale, ce qu’ils ont fait à Antonetti… Je ne suis pas d’accord.  En ce qui concerne les autres clubs, je ne connais pas les tenants et les aboutissants, mais je trouve qu’on devrait faire plus confiance aux entraîneurs français. Ces entraîneurs, à l’image de Philippe Montanier, n’ont pas dutout démérité. Antoine Kombouaré, avec une équipe en bois, il a été en finale de la Coupe de France et a mis le club sur la voie du maintien. Fred Antonetti, peut-être qu’il n’était pas d’accord sur tout avec les repreneurs américains, mais il a sauvé le club…  Il y a un minimum de respect à avoir.

« Pour le moment, l’Olympique de Marseille n’a pas de projet »

L’OM fait partie de ces clubs qui ont changé d’entraîneur, et on a du mal à définir le projet du club…

Pour le moment, l’Olympique de Marseille n’a pas de projet. On est un peu surpris de voir l’entraîneur partir, alors que le club a terminé troisième. S’il part, c’est qu’il n’a plus envie de travailler avec Longoria, s’il n’a plus envie de travailler avec Longoria, c’est que Longoria n’a pas de moyens… Ce n’est pas un problème de qualité, mais de moyens.

Cela paraît plus stable pour d’autres clubs, comme Lens. Mais attention, la saison qui arrive va être très difficile à gérer pour Lens, avec la Ligue des Champions.

Comme Lens, Rennes n’a pas changé d’entraîneur depuis deux ans

Le Stade Rennais, ça va devenir très très fort. C’est encore un club à dimension humaine. Là aussi, il y a un truc qui ne va pas. Le seul club qui est français à 150%, c’est le Stade Rennais, avec François Pinault. C’est tout. Tous les autres, ce sont des investisseurs étrangers.

Comment l’expliquer ?

Parce que les grandes sociétés françaises, n’investissent pas ! Les grands groupes français, ils n’investissent pas dans le foot. Ils préfèrent investir sur les Jeux Olympiques, sur la Coupe du Monde de rugby…

« Il faut que Jean-Miche Aulas revienne à Lyon le plus vite possible »

La conséquence, c’est qu’il y a de plus en plus d’entraîneurs étrangers…

Antoine Kombouaré, il est aussi bon que les entraîneurs étrangers qui viennent en France, Bruno Génésio, il est aussi bon que les autres. Où d’autres qui n’ont pas de boulot. Il y a une certaine mode. Il y a un « envahissement », entre guillemets, des Espagnols et des Portugais partout.

C’est le cas à l’OM…

Mais, à partir du moment où tu as un président de club espagnol, ce n’est pas choquant qu’il choisisse un entraîneur espagnol. Ce qu’il faut, c’est arrêter de prendre des dirigeants étrangers.

Pourquoi l’Allemagne a des clubs performants ? Audi, est le sponsor principal du Bayern, Dortmund, c’est la sidérurgie… En Italien tu as des grands groupes qui investissent dans les clubs.

Vous croyez au retour de Lyon vers les sommets ?

Ce que je pense, c’est qu’il faut que Jean-Michel Aulas revienne le plus vite possible. Qu’il reprenne les choses en main et qu’il trouve des solutions. Là, on va dans le mur. Avec Textor, tu vas dans le mur. Il connait pas. Il sait pas…

Ne faut-il pas que Laurent Blanc prenne davantage de Leader ship ?

Laurent Blanc, je prie le bon dieu pour qu’il reste ! C’est un sanguin, il est capable de dire qu’il en a marre de cette situation et de claquer la porte !

La position de la DNCG (ndlr : qui a prononcé un encadrement de la masse salariale et des transferts de l’OL), c’est, entre autres, parce que Textor a refusé d’anticiper sur des ventes, pour que l’OL conserve ses meilleurs joueurs, c’est plutôt bon signe…

Attendons. Pour l’instant, que ça nous plaise ou non, l’OL a été retoqué par la DNCG. Donc il y a forcément un truc qui ne va pas. Pour le moment, il faut être très très prudent.

« Je m’éclate à Europe 1 ! »

Professionnellement, vous donnez l’impression de revivre à Europe1, avec la mise en place de nouveaux projets, encore et toujours…

Je m’éclate ! Je reste bien sûr à Europe 1, je me suis lancé dans un challenge incroyable pour cet été, avec une émission qui s’appelle : « Et si on parlait sport », avec les grands leaders politiques. Ça passe tous les samedis de l’été à partir du 15 juillet, de 9h à 10h, avec une rediffusion, de 20h à 21h. Tout est déjà enregistré. Le 15 juillet, Edouard Philippe, le samedi 22 juillet, Sandrine Rousseau, le 29 juillet Olivier Véran, le 5 août Alexis Corbière, etc…

Pas d’Emmanuel Macron ?

Emmanuel Macron, j’espère qu’il va faire la rentrée avec moi. Je reste aussi à Europe pour présenter une nouvelle émission, les vendredis et dimanches, de 20h à 21h, en direct. Un débat avec des intervenants, des consultants… Et les samedis soir, ce sera, « Le grand entretien » : quelqu’un qui n’est pas du sport, qui parle de sport.

Une fois par mois, on aura aussi une séquence à laquelle je tiens beaucoup, c’est « le devoir de mémoire » : un ancien grand champion qui raconte son histoire. Bernard Hinault, Alain Prost, Guy Drut, Michel Platini, racontez-nous votre histoire… C’est : « que reste-t-il de nos amours ? ». L’histoire de ceux qui nous ont précédés.

Il y a un domaine qui vous tient particulièrement à cœur, c’est le Variétés Club de France. Voilà une 51ème saison bouclée…

Depuis 1971, le Variétés Club de France a disputé 2455 matchs et a collecté 5 700 000 euros de dons. C’est toujours exceptionnel. La saison s’est terminée en beauté à Pau, avec l’inauguration du stade de la JAB de Pau, à l’initiative de Jean-Michel Larqué (ndlr : le stade a été baptisé Jean Larqué, en l’honneur du papa de Jean-Michel Larqué, emblématique dirigeant du club), et reprendra à la Ciotat, le 9 septembre, avec un match organisé par Michel Platini. C’est pour une association qui s’appelle « Marise pour la vie », « dons d’organes, dons pour la vie ». Michel Platini s’investit beaucoup, c’est un sujet qui lui tient très à cœur. Ce match marquera le début de la saison, avant d’aller, le lendemain, à Poissy, chez Karl Olive, le président du Variétés. Une date à retenir aussi : le mercredi 18 octobre. On sera à Calais, avec Didier Deschamps, dans le cadre de l’opération « pièces jaunes ».

> VOIR ICI LA VIDEO DE LA SAISON DU VARIETES CLUB DE FRANCE : https://www.facebook.com/reel/947805673106200?fs=e&s=TIeQ9V

A partir du 9 septembre, il y a des matchs tous les week-end ?

Oui et parfois des matchs en semaine. On est pris jusqu’au mois de juin 2024.

Un mot pour qualifier la saison du VCF qui vient de se terminer ?

Magnifique ! Avec la visite au Vatican et la rencontre avec le Pape, c’est le summum !

Le Variétés a accueilli des nouveaux joueurs cette saison ?

Il y a eu Ludo Obraniak et, une révélation pour moi, Souleymane Diawara, qui est un mec formidable.

Pour conclure, tout va bien pour Jacques Vendroux…

Ce qui est certain, c’est que je suis très très heureux à Europe 1 ou je travaille avec des gens formidables. J’entame ma 58ème année professionnelle et je m’éclate !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi