lundi 3 octobre 2022

Jai Hindley déploie ses ailes

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

En terminant sur le podium du Tour d’Italie derrière Tao Geoghegan Hart, Jai Hindley (24 ans) a confirmé tout son talent et a pris rendez-vous. 

Il aura été l’une des révélations de la saison 2020. En bataillant pour la victoire finale sur le Giro avec Tao Geoghegan Hart et Wilco Kelderman, jusqu’au bout, Jai Hindley a été proche de son rêve. A 24 ans, le grimpeur australien a franchi un cap cette saison après avoir connu le Tour d’Espagne (32ème) en 2018 et le Tour d’Italie (35ème) en 2019. Dès le début de cette saison, il avait annoncé la couleur en remportant le Herald Sun Tour, chez lui, en Australie. Mais le déclic avait eu lieu en 2019 avec sa 2ème place sur le Tour de Pologne. « En Pologne, j’ai fini par être le gars du classement général et c’était agréable de terminer sur le podium là-bas. Aujourd’hui, je suis plutôt content de la façon dont tout se passe. Mon niveau progresse lentement et s’améliore de plus en plus. C’était bien d’être encore plus dans la course cette année, plutôt que d’être derrière et de souffrir. » Et cela s’est vérifié sur le Tour d’Italie où il avait fait plus que jeu égal avec son leader, Wilco Kelderman, au point de le devancer au général de l’épreuve italienne. 

À quelques secondes d’un succès historique 

Mais en passant à quelques secondes d’un succès historique sur un Grand Tour, son premier, Jai Hindley savait très bien qu’il avait peut-être manqué une occasion inespérée sur un Giro un peu spécial, d’autant plus qu’il était le porteur du maillot rose lors de la dernière journée. « C’est super décevant de perdre le maillot le dernier jour comme ça et, pour le moment, c’est assez difficile à prendre. Je pense que quand je regarde en arrière maintenant, je suis très fier de la façon dont l’équipe et moi avons roulé ces trois dernières semaines. C’est un énorme pas en avant dans ma carrière et ce sont trois semaines que je n’oublierai jamais. Je pense qu’en tant qu’équipe, nous ne nous sommes pas trompés sur toute la course pour être honnête et nous pouvons être très fiers de ce que nous avons accompli. Je voudrais juste remercier les gars de l’équipe, toute l’équipe en fait. C’est une sensation géniale d’arriver ici et d’être sur le podium à Milan après beaucoup de travail, d’efforts et de temps passé. »

Quelques jours auparavant, l’Australien avait débloqué son compteur de victoires sur les Grands Tours avec un succès impressionnant aux Lacs de Cancano (18ème étape) devant Tao Geoghegan Hart.« Obtenir une victoire pour l’équipe, c’est énorme et une victoire pour moi personnellement, c’est un énorme pas en avant dans ma carrière. Je suis ravi de remporter la victoire aujourd’hui. J’ai pas mal roulé dans ce domaine et je connaissais les montées, c’est une partie du monde magnifique et oui, c’est juste incroyable. » Hindley a enfin confirmé tout son talent qui lui avait permis d’être considéré comme l’un des grands espoirs du cyclisme australien. Le coureur de la Sunweb a enfin trouvé la recette du succès. Mais quoi de plus normal pour Jai de l’avoir au présent. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi