mardi 18 juin 2024

Jaime Fernandez (Montpellier), l’homme pressé

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Alors qu’on l’attendait initialement en début de saison prochaine, l’ailier gauche espagnol Jaime Fernandez (26 ans), arrivé comme joker médical d’Hugo Descat, a déjà fait étalage de sacrées qualités de combattant.

En cours de saison, Montpellier a subi un sacré coup dur. Le MHB a perdu son ailier gauche international Hugo Descat. Il a fallu réagir vite. Le club héraultais a alors trouvé un joker de qualité en la personne de Jaime Fernandez (1m76, 72 kg), ailier gauche espagnol.

Confronté à la longue blessure de Descat, Montpellier a finalement trouvé un accord avec le club allemand de Nordhorn-Lingen pour libérer plus tôt que prévu l’ailier gauche ibérique de 26 ans. Son arrivée était prévue la saison prochaine, et ce pour une durée de trois ans jusqu’en juin 2026. Au poste d’ailier gauche, ce n’est pas n’importe quel renfort. Sa carte de visite parle d’elle-même.

Formé au CB Ademar Léon, il a très vite été pris en main par deux grands entraîneurs ibériques, à savoir Manolo Cadenas et Rafael Guijosa. Fernandez n’a pas tardé à démontrer toutes ses qualités en étant désigné MVP de la saison 2019/2020 en Liga Asobal, l’élite du championnat espagnol. Au sein de son club formateur, ce joueur tenace ne s’est pas contenté des distinctions nationales.

Avec son club formateur, il a accumulé les prouesses lors de deux éditions de Ligue des Champions (44 buts) et lors de deux autres en European League (24 buts). Des performances qui lui ont ouvert les portes de la sélection espagnole (12 sélections, 29 buts). Bien avant cela, Fernandez avait été un illustre fleuron en sélections de jeunes (77 sélections pour 200 buts).

Avant de poser ses valises dans l’Hérault, l’ailier gauche a démontré de belles choses dans le club allemand de Nordhorn-Lingen (90 buts pour 73% de réussite). Le président du MHB Julien Deljarry a immédiatement senti que ce renfort allait apporter quelque chose de conséquent au collectif bleu et blanc, comme il l’a confié sur le site officiel du club :

« L’arrivée de Jaime est une réelle satisfaction pour nous. Avec Lucas (Pellas), ils formeront un duo de qualité et d’expérience à l’aile gauche. C’est un joueur qui a su prouver son efficacité et qui va apporter une vraie alternative dans nos rotations ». Le président du MHB a vu juste. En l’espace de quelques semaines, Jaime Fernandez a déjà démontré qu’il était un joueur très compétent, très impliqué sur lequel on pouvait vraiment compter.

« Il ne lâche jamais rien »

Il ne lui a pas fallu longtemps pour prendre la mesure de notre championnat. Le 17 mars, Chartres a pu se rendre compte que ce joueur pouvait avoir du feu dans le bras, Fernandez inscrivant six buts à cette équipe et établissant du même coup son record de concrétisations :

« Cela a été dur pour lui d’arriver aussi vite à Montpellier, souligne son coéquipier Julien Bos. Cela s’est fait en très peu de temps. Une affaire de quelques jours. Il y a eu la blessure de Hugo et Lucas (Pellas, Ndlr). Cela ne lui a pas facilité les choses pour s’intégrer. Changer de club au dernier moment sans prévoir un minimum les choses, avec un déménagement, ce n’est jamais évident. Concernant l’aspect sportif, il nous a beaucoup dépannés pendant le mois durant lequel Lucas était absent ».

« Il avait vraiment une grosse pression sur les épaules. Avec le retour de Lucas, ils vont être à deux sur le poste. D’ici la fin de saison, on devrait voir deux ailiers particulièrement performants. J’espère que cela va bien se passer. C’est un chic type. Ce qui me frappe aussi beaucoup chez lui, c’est qu’il est très combatif, il ne lâche jamais rien. Il a énormément de caractère ». Avec les échéances cruciales finales qui se profilent pour Montpellier, ce supplément d’âme ne sera vraiment pas de trop.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi