vendredi 1 mars 2024

Jakobsen/Philipsen : qui est le meilleur sprinteur ?

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Depuis plusieurs saisons, Fabio Jakobsen et Jasper Philipsen sont devenus des références du sprint. Toujours présents dans les emballages finaux pour viser la victoire, le Néerlandais et le Belge veulent continuer à dominer le peloton en 2023. L’occasion de les comparer à l’entame de cette nouvelle saison.

Fabio Jakobsen

Montée : 4/10

Pour un sprinteur, la montagne n’est pas un terrain de jeu favorable. L’an passé, sur le Tour de France, les images de Fabio Jakobsen, en difficulté dans Peyragude, juste devant la voiture-balais, avec ses coéquipiers présents sur la ligne pour l’encourager ont été poignantes.

Vitesse : 9/10

Quand il se met en action, il est difficile de ne pas voir la différence de vitesse du Néerlandais par rapport à la concurrence. Sur le Tour, il a déjà été chronométré à plus de 73 km/h, notamment lors de sa victoire sur la 2ème étape. Et face à Arnaud Démare, il avait donné une impression de facilité lors de son titre européen.

Endurance : 9/10

A 26 ans, Fabio Jakobsen vit ses meilleures années. Avec 69 jours de course l’an passé, le sprinteur de Soudal-Quick Step a prouvé qu’il était capable de toujours se lancer sur les routes pour viser la victoire. Il a retrouvé sa capacité à enchaîner de 2019, avant son terrible accident du Tour de Pologne 2020.

Spontanéité : 8/10

Il n’est pas du genre à calculer ou à ménager ses efforts, mais il sait se montrer attentif aux évènements pour toujours être capable de sauter sur la moindre occasion pour faire la différence. Il aime aussi se faire confiance pour savoir quand lancer son effort sur la ligne d’arrivée.

Expérience : 8/10

A 26 ans, Fabio Jakobsen n’est plus un novice. Depuis 2015, il a appris à se connaître pour donner le meilleur de luimême sur les sprints. En remportant de grandes victoires d’étapes sur le Tour et la Vuelta, ainsi que des maillots distinctifs comme celui du classement par points sur le Tour d’Espagne 2021 et les Championnats d’Europe sur route l’an passé, le Néerlandais possède une réelle science de la course, encore plus depuis son accident de 2020 sur le Tour de Pologne. Sa plus grande leçon de vie.

Physique : 8/10

Avec 1m81 pour 78 kg, Fabio Jakobsen a acquis un physique impressionnant pour un sprinteur. Cela lui permet de développer une grande puissance. Il est assez carré et possède un physique classique pour un sprinteur.

Tactique : 8/10

Dans une course, il n’est jamais battu d’avance. Il arrive toujours à être dans les bons coups. Pour avoir connu le cyclo-cross, il a une véritable science de la direction et, quand il passe à côté d’une étape, il sait vite se rattraper comme encore récemment sur le Tour de San Juan (2ème étape), sa première victoire en 2023 après ses 13 succès de 2022.

Total : 54/70

Jasper Philipsen

Montée : 5/10

C’est évidemment l’un de ses points faibles. A 24 ans, le Belge arrive tout de même à faire partie des meilleurs grimpeurs parmi les sprinteurs. Il joue rarement avec les délais et peut aussi être la première rampe de lancement pour ses coéquipiers.

Vitesse : 8/10

Il possède une belle pointe de vitesse et l’a prouvé lors du Tour de France 2022 avec deux belles victoires, notamment sur les Champs-Elysées. Il a cette capacité à attaquer tôt pour maintenir longtemps sa vitesse au maximum, au détriment de la concurrence.

Endurance : 9/10

C’est sûrement l’un de ses points forts. Il suffit de voir comment il termine le Tour de France pour s’en convaincre. Il a remporté ses deux étapes sur la Grande Boucle juste avant la 3ème semaine et sur les Champs-Elysées alors que les autres sprinteurs avaient du mal à récupérer des Pyrénées. Et depuis qu’il est professionnel, il n’est pas rare de le voir faire plus de 69 jours de course dans l’année.

Spontanéité : 8/10

Quand il est dans le coup pour jouer la victoire, Jasper Philipsen sait se montrer astucieux et malin quand il n’est pas accompagné. Il sait se faire oublier pour ensuite passer à l’attaque pour surprendre ses adversaires.

Expérience : 7/10

A 24 ans, Jasper Philipsen continue d’apprendre et d’emmagasiner de l’expérience chaque saison même si depuis qu’il a explosé chez UAE Team Emirates, il a confirmé tout son potentiel chez Alpecin-Deceuninck. Depuis 2019, il a toujours su augmenter son nombre de victoires (23 dont 9 en 2022), sur des courses de plus en plus relevées.

Physique : 8/10

Avec 1m76 pour 75 kg, Jasper Philipsen est un format de poche pour un sprinteur, mais avec un gros moteur. Il optimise ses capacités physiques au maximum pour ne jamais faiblir de rythme une fois l’effort fourni. Il arrive à mettre du rythme grâce à une grande fréquence de pédalage.

Tactique : 8/10

S’il a déjà collectionné de nombreuses places de deuxième, c’est que tout n’est pas parfait chez lui au moment de faire la différence, mais il apprend vite de ses erreurs pour apporter une réponse tactique dès les courses suivantes. A lui maintenant de continuer à apprendre pour s’affirmer comme une valeur sûre du sprint mondial.

Total : 53/70

Verdict

C’est un face-à-face de haut niveau avec le champion d’Europe Fabio Jakobsen qui domine d’une courte tête Jasper Philipsen. Le Belge progresse chaque année, mais le Néerlandais a retrouvé son meilleur niveau pour encore repousser ses limites maintenant en étant le sprinteur numéro 1 de Soudal-Quick Step.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi