mercredi 17 juillet 2024

Jean-Michel Aulas et la tactique de l’attaque : « Tout repasser depuis le début de saison »

À lire

Lors d’une conférence de presse improvisée, par téléphone, Jean-Michel Aulas est monté au créneau, pour défendre son club, alors que les investigations de la commission de discipline ont débuté. Oui pour un retrait de points, mais à condition de reconsidérer tous les incidents depuis le début de saison…

Alors que les investigations de la commission de discipline de la LFP commencent tout juste, Jean-Michel Aulas a choisi son axe de défense : oui, il est pour des sanctions fortes et d’éventuels retraits de points, mais à la condition que l’on reprenne le fil de la saison en arrière et que tout le monde en prenne pour son compte.

Autrement dit : le patron de l’Olympique Lyonnais, qui avait organisé une conférence de presse par téléphone pour revenir sur le grave incident survenu hier en début de match, a choisi d’attaquer pour mieux se défendre.

« Il faut être d’une mauvaise foi évidente pour comparer les incidents de Nice ou de Lens-Lille avec des envahissements de terrain, des bagarres, des interventions de coaches ou d’adjoints qui font la police… » a expliqué Aulas.

« Là, c’est un acte isolé. Je reste favorable à des sanctions sévères, y compris en points mais là, est-ce qu’on le mérite en comparant à Nice ou à Marseille ? Je n’en suis pas certain mais si ça permet de faire progresser l’ensemble de la jurisprudence, il va falloir repasser tout depuis le début de saison et ce n’est pas un point qu’il faudra enlever à d’autres… ».

Le président de l’OL semble juste oublier que pour la première fois cette saison (ce qui n’a pas été le cas dans tous les cas cités), un joueur a été blessé.

On ne le dira jamais assez, mais en décembre 2016, après les incidents survenus lors du match Metz-OL, interrompu par le jet d’un pétard qui avait blessé Anthony Lopes, JMA réclamait le gain du match sur tapis vert…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi