samedi 26 novembre 2022

Jean-Michel Aulas : langue de bois ou sénilité ?

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Alors que l’OL vient de perdre pour la quatrième fois de suite et se retrouve à 9 points du podium, JM Aulas continue de faire croire que tout va bien. Espérons pour les supporters qu’il s’agit d’une stratégie de communication.

En ce lundi 3 octobre, une pensée pour les supporters de l’Olympique Lyonnais, en pleine dépression. Et on les comprend.

Alors que l’OL a subi hier soir à Lens, sa quatrième défaite de suite, et glisse doucement dans le ventre mou du classement (à 10 points de l’OM, 2ème, et 9 de Lorient, 3ème), Jean-Michel Aulas continue de dire que tout va bien.  « Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage », a ainsi  écrit JMA sur twitter.

Pour le patron de l’OL, les défaite sont trop sévères pour condamner Peter Bosz. « Les défaites ne sont pas révélatrices de nos qualités d’équipe, ni des options du staff: il faut travailler et gagner enfin vendredi (contre Toulouse). L’OL est 7ème et le bashing nous affaiblit plutôt que de nous aider. Soyons forts. »

Un discours de façade, quand on sait que le président lyonnais étudie très sérieusement la possibilité de placer Laurent Blanc sur le banc. Même si le nom de Marcelo Gallardo est également cité.

Dans des propos repris par nos confrères de l’Equipe, le président de l’OL a d’ailleurs laissé clairement entendre que le match contre Toulouse sera la dernière chance de Peter Bosz. « On va préparer le match contre Toulouse pour le gagner et après on fera le point (…) Il faut gagner vendredi » explique JMA.

Pour rappel, Toulouse était en Ligue 2 la saison dernière et est classé à la 11ème place…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi