mardi 27 septembre 2022

Jean-Pierre Rivère pourrait faire les frais du fiasco Niçois !

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Les supporters niçois qui se félicitaient du départ de Christopher Galtier et du retour de Lucien Favre, tombent de haut !

Qualifiés à l’arrache pour la Ligue Europa Conférence, les Aiglons ont les plus grandes difficultés en Ligue 1. Fond de jeu absent, humiliation contre l’OM ce dimanche (défaite 3-0 à l’Allianz Riviera), déficit de points, mercato défaillant… Nice a tout du bide de l’été.

Certes, la montée en puissance de Nicolas Pépé et l’arrivée de Sofiane Diop vont offrir des solutions en plus à Lucien Favre, mais c’est pour l’instant une immense déception.

Si les Aiglons ont sauvé les meubles en Ligue Europa Conférence, en se qualifiant au terme d’une prolongation angoissante contre le Maccabi Tel Aviv, ce ne sont pas ses dernières sorties qui ont rassuré Ineos.

Le président Rivère sur la sellette

Alors que les départs de Christophe Galtier et Julien Fournier sont difficiles à digérer, Julien Favre dresse le constat : «C’est une très, très grosse déception. On n’a pas été bon du tout en première mi-temps. Cela a été un peu mieux en deuxième. Mais c’est parce que Marseille s’est relâché. On en est conscient. On a mal défendu. Quand tu n’es pas bon dans la récupération du ballon, tu ne peux rien faire ». 

Des commentaires sortis de la conférence de presse qui a suivi la défaite face à l’OM, mais qui résument parfaitement le fiasco du début de saison.

Selon nos information, le président Rivère est aujourd’hui en première ligne et pourrait en faire les frais.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi