mardi 18 juin 2024

Jeux Olympiques : à quoi joue Thierry Henry ?

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

A quoi jouent Thierry Henry et la Fédération française de football ? Ce matin, le sélectionneur des Olympiques a publié une pré-liste de 25 noms, avec une dizaine de joueurs pas autorisés à jouer les Jeux.

Il y a quelques minutes, le sélectionneur des espoirs et par là-même celui de l’équipe olympique a donné une liste de 25 noms de joueurs appelés à disputer les Jeux, du 26 juillet au 9 août prochain.  « Voilà la liste du moment, qui changera peut-être dès la tombée de la liste » a commenté Thierry Henry, sur un air candide.

Une liste sans Mbappé ni Payet

S’il n’a pas osé inscrire le nom de Kylian Mbappé, qui vient de s’engager pour le Real Madrid, ni celui de son nouveau coéquipier, Eduardo Camavinga (le Real ayant officiellement annoncé qu’il ne libèrera pas ses joueurs pour la compétition), en revanche, Thierry Henry ne s’est pas privé d’aller outre la volonté de grand nombres de clubs. Notamment du PSG, qui voit deux de ses joueurs, retenus pour l’Euro par Didier Deschamps, sur la liste : Bradley Barcola et Warren Zaïre-Emery. Le club de la capitale a pourtant été clair : pas question que ses joueurs enchainent les deux compétitions.

Lille qui jouera début août le 3ème tour préliminaire de qualification pour la Ligue des Champions, a aussi expliqué que ses joueurs ne seraient pas libérés. Avant transfert possible, il s’agit de Lucas Chevalier, Bafoé Diakité et Lenny Yoro. Idem pour le Bayern, qui a annoncé ne pas vouloir libérer Mathys Tel, Rennes peu enclin à laisser ses joueurs (Adrien Truffert, Désiré Doué et Arnaud Kalimuendo sur la liste) jouer les Jeux.. C’est du moins ce que Florian Maurice avait laissé entendre, avant de quitter le club pour Nice. Ce qui pourrait reporter le problème sur la présence de Kephren Thuram.

En revanche, on trouve un seul lyonnais dans la liste. Lyon est pourtant un des seuls clubs, avec Lens, à avoir ouvert la porte à ses joueurs pour les Jeux. Pas de Rayan Cherki, mais en revanche Alexandre Lacazette est bien présent. C’est d’ailleurs le seul joueur de plus de 23 ans de la liste, avec Jean-Philippe Mattea, avec l’absence très surprenante de Dimitri Payet, qui avait quasiment fait acte de candidature. Ce dernier pourrait toutefois apparaitre sur la liste dans les prochains jours, puisqu’Henry a précisé qu’il y aurait trois joueurs de plus de 23 ans.

15 joueurs potentiellement disponibles seulement

Au final, on se retrouve donc avec un potentiel de 15 joueurs, sans anticiper sur les positions des clubs étrangers, notamment Crystal Palace, qui a deux attaquants dans la liste (Michael Elise et Jean-Philippe Mattea), mais aussi Leipzig (Castello Lukeba) ou Mönchenglabach (Manu Koné). 

Pour information, le rassemblement des Olympiques est programmé au 16 juin prochain, avant d’entamer une longue préparation de plus d’un mois, pour être près le 24 juillet et l’entrée en lice des Français dans le tournoi olympique, avec le premier match contre les Etats-Unis. Thierry Henry devra remettre une liste de 18 définitive, le 3 juillet.

La pré-liste d’Henry pour les JO (en gras les joueurs dont les clubs ont mis, ou pourraient mettre, leur véto)

Gardiens (4) : Lucas Chevalier (Lille), Guillaume Restes (Toulouse), Obed Nkambadio (Paris FC), Robin Risser (Dijon) ;

Défenseurs (7) : Kiliann Sildillia (Fribourg), Bafodé Diakité (Lille), Castello Lukeba (Leipzig), Maxime Estève (Burnley), Lenny Yoro (Lille), Adrien Truffert (Rennes), Bradley Locko (Brest) ;

Milieux de terrain (8) : Warren Zaïre-Emery (PSG), Khéphren Thuram (Nice), Manu Koné (Borussia Mönchengladbach), Maghnes Akliouche (Monaco), Enzo Millot (Stuttgart), Andy Diouf (Lens), Joris Chotard (Montpellier), Désiré Doué (Rennes), Lesley Ugochukwu (Chelsea) ;

Attaquants (6) : Bradley Barcola (PSG), Alexandre Lacazette (Lyon), Jean-Philippe Mateta (Crystal Palace), Matthys Tel (Bayern Munich), Michael Olise (Crystal Palace), Arnaud Kalimuendo (Rennes).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi