samedi 8 octobre 2022

Jim Ratcliffe (Nice) : « Ineos n’acceptera jamais un comportement violent ou menaçant »

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Un peu moins de quarante-huit heures après que les sanctions soient tombées, le nouveau propriétaire de l’OGC Nice a réagi à travers un communiqué officiel et mis en garde les supporters.

Avec franchise et honnêteté,  Jim Ratcliffe souligne d’abord que le club a « dépassé une limite qui ne doit plus jamais être franchie », avant de se ranger derrière les sanctions infligées par la commission de discipline de la LFP (match à rejouer sur terrain neutre et à huis clos, un point de pénalité et au total trois matchs à jouer à huis clos).

« Nous avons été sanctionnés par la Ligue de football professionnel pour notre comportement. Et à juste titre », explique le communiqué. « Cela nous coûtera entre 1 et 4 points et pourrait compromettre la qualification européenne la saison prochaine. Nous acceptons notre sanction car nous la considérons juste compte tenu des circonstances. Ineos croit en un fort esprit de compétition, en la passion tant sur le terrain que dans les tribunes, mais n’acceptera jamais un comportement violent ou menaçant. »

Un peu plus tôt, le président Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier avait expliqué que le club ne ferait pas appel. On comprend pourquoi.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi