mercredi 24 juillet 2024

João Almeida : « Je me donne les moyens de croire en mes rêves »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Révélation du Giro 2020 (4ème), João Almeida (22 ans) sait qu’il devra réussir une grande année pour démontrer qu’il n’est pas arrivé à ce niveau par hasard.

Comment allez-vous avant de basculer sur la deuxième partie de saison ?

Je vais bien. J’ai pu beaucoup courir depuis le début de saison avec notamment le Tour de Catalogne. Ensuite, j’ai basculé sur LiègeBastogne-Liège avec un stage en altitude pour être prêt pour les prochaines échéances. Tout se passe bien.

Le fait de toujours courir avec les mêmes coéquipiers que l’an passé sur le Giro vous aide-t-il ?

C’est vrai que l’on se connait de mieux en mieux. James Knox revient en forme. D’autres coureurs ont aussi démontré ce qu’ils savaient faire depuis le début de saison. On avance ensemble avec l’idée de réussir la meilleure course possible.

João Almeida s’attend à vivre de grands moments

Après avoir remporté Liège-Bastogne-Liège U23 en 2018, était-ce important découvrir la Doyenne cette année avec les meilleurs ?

J’étais content de participer à mon premier Liège-Bastogne-Liège. Mes sensations étaient plutôt bonnes. J’étais là pour aider Julian (Alaphilippe) à viser la victoire. Il y avait beaucoup de bons coureurs. C’est une course difficile. J’espère y revenir, surtout que les jambes étaient plutôt bonnes.

Après vous êtes révélé sur le Giro 2020, êtesvous heureux de confirmer vos promesses en ce début de saison avec notamment un podium au général du UAE Tour (3ème) et deux Top 10 sur Tirreno-Adriatico (6ème) et le Tour de Catalogne (7ème) ?

Ça fait toujours du bien de voir que l’on est dans le coup. J’ai fait en sorte de tout faire pour avoir encore plus de succès. Ça me permet d’encore croire à mes rêves. Il faut continuer. Cela passe par du travail au quotidien. J’ai toujours rêvé d’être présent pour vivre de grands moments. C’est encore le cas cette année. J’espère encore continuer.

« Alaphilippe est une source d’inspiration »

Arrivez-vous à apprendre de Julian Alaphilippe, le champion du monde ?

Après deux ans dans l’équipe, c’est la première année où l’on court ensemble. Cela apporte une saveur particulière de courir avec le champion du monde. C’est impressionnant l’exigence qu’il met au quotidien pour réussir. Il ne peut être qu’une source d’inspiration. Et si cela me permet d’être bon et de permettre à d’autres enfants portugais de croire à leurs rêves, je serai très heureux.

Pensez-vous pouvoir répéter une aussi bonne performance sur le Giro cette année ?

Je pense que ma forme est bonne et bien sûr j’essaierai de répéter ma performance de l’année dernière. Ça va être difficile, mais on a une très bonne équipe, on a Remco Evenepoel et on va donner notre meilleur comme on le fait toujours.

Pensez-vous que votre magnifique performance sur ce Giro de l’année dernière peut permettre une explosion de popularité du cyclisme au Portugal ?

Ça a aidé à mettre le Portugal sur la carte. Si je peux faire n’importe quoi pour que les jeunes puissent faire en sorte que leurs rêves deviennent réalité en devenant cyclistes, j’en serai ravi et je le ferai évidemment.

Et personnellement, ce Giro a-t-il changé votre vie ?

En effet, ça a changé complètement ma vie, ça a changé dans le bon sens et c’est cool de ressentir ça.

Propos recueillis par Eric Mendes (avec Robin Wolff)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi