samedi 13 avril 2024

Joel Embiid (Philadelphie) : le Camerounais qui fait rêver l’équipe de France !

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Meilleur marqueur de la saison régulière pour la 2ème année de suite, la première avec un passeport français, le pivot des Sixers Joel Embiid (29 ans), MVP, fait saliver la France…

Joel Embiid (Philadelphie), meilleur marqueur de la saison avec 33,1 points de moyenne (il est le 2ème pivot après Bob McAdoo (1974, 1975, 1976) à finir meilleur marqueur deux années de suite) mérite largement son titre de MVP.

« Il le mérite, estime Will Weaver le coach américain du Paris Basketball. Je me souviens de lui arrivant à Philadelphie en étant un rookie, blessé. Il a dû patienter pendant ses deux premières saisons. Mais pendant ce laps de temps où il a dû prendre son mal en patience, il s’est tellement investi et il a tellement travaillé. Je suis tellement fier de voir où il en est aujourd’hui. C’est une franchise qui a toujours été chère à mon cœur. J’ai passé trois saisons là-bas. Je suis tellement content pour Joel. J’espère qu’il ne jouera pas pour la France car, si tel était le cas, le reste du monde serait alors en grande difficulté… »

« S’il joue pour la France, le reste du monde va être en difficulté… »

Le consultant Frédéric Weis est davantage dans la nuance concernant le verdict final, mais il reconnaît en Embiid un joueur venant d’une autre planète :

« Ce qu’il réalise est juste incroyable. J’ai pu m’en rendre compte car j’ai eu la chance de faire le match contre Boston. J’ai pu alors voir toute sa panoplie offensive. Ce garçon est inarrêtable. Il n’a juste pas de chance. Il est tombé dans l’ère de Giannis (Antetokoumpo, Ndlr) et de Jo-kic. Embiid reste un joueur incroyable avec un talent fou. Il garde une bonne qualité défensive. Il est moins bon dans ce domaine que Giannis, mais bien meilleur que Jokic. Quand on finit deux années de suite meilleur marqueur de la NBA, cela signifie beaucoup ».

Embiid a franchi la barre des 10 000 points

Le Camerounais, qui a franchi cette saison la barre des 10 000 points, possède désormais un passeport français et… américain. L’équipe de France est toujours dans l’attente de son choix. Frédéric Weis s’interroge. « Si on a la chance d’avoir un Embiid, il faut le prendre évidemment. Mais récemment Nando De Colo a dit :

« Moi je veux des gens motivés, peu importe qui ». Je me pose la question si Embiid est toujours autant motivé. Il met de plus en plus de temps avant de répondre, il a toujours la nationalité américaine (et française, Ndlr). Visiblement, il semble se poser des questions. Alors motivé, Embiid je le prends de suite. A moitié motivé, mieux vaut faire avec ce qu’on a. On a quand même du gros matos… ».

Le 3ème choix de la draft 2014 a confirmé son exercice précédent. A la fin de la saison 2021/2022, il a terminé pour la première fois meilleur marqueur de la NBA avec 30,6 points de moyenne. Il est alors devenu le premier joueur non-américain à remporter cette distinction et le premier pivot depuis Shaquille O’Neal en 1999/2000. 2ème derrière Jokic au titre MVP, il a encore élevé son niveau en 2022/2023. Le 13 novembre, il a tourné en ridicule le Jazz avec 59 points (son record en phase régulière) ! On comprend pourquoi l’équipe de France s’intéresse autant à lui…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi