samedi 13 avril 2024

Juventus – PSG : milieu défensif, ailier, meneur de jeu, buteur… Carlos Soler sait tout faire

Juventus - PSG (21h)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Remplaçant annoncé de Neymar (suspendu) à Turin, Carlos Soler présente un profil particulièrement intéressant pour le PSG. Avec notamment une grande polyvalence.

Sauf surprise, c’est Carlos Soler qui va être aligné par Christophe Galtier à la place de Neymar. Après avoir dû se contenter de brides de matchs, l’ancien joueur de Valence, acheté 22 millions d’euros en fin de mercato estival par le PSG, est en train de monter en puissance. Titulaire à Ajaccio, puis face à Troyes (12ème et 13èmejournées), le n°28 du PSG a la particularité d’être très polyvalent.

Chez les jeunes, Carlos Soler fait d’abord ses preuves en tant qu’attaquant, en inscrivant plus de 500 buts avec les équipes de l’Académie de Valence, qu’il a rejoint à l’âge de 8 ans.

Avant d’intégrer le groupe professionnel, dès la saison 2016/2017, à 19 ans, il est replacé en tant que milieu défensif et devient une pièce maitresse de l’équipe réserve du club.

Carlos Soler débute en pro au poste d’ailier droit

Avec les pros, Carlos Soler est d’abord positionné dans un 4-3-3 en tant… qu’ailier droit, par Marcelino, qui en fait un titulaire indiscutable. Il est ensuite repositionné au milieu, dans l’axe, par José Bordalas, qui a succédé à Marcelino. Il hérite d’ailleurs du symbolique n°10, après le départ de Dani Parejo. 

La montée en puissance de ce joueur de 25 ans, se concrétise le 2 août 2021 avec sa première sélection avec la Roja lors d’un match de qualification pour la Coupe du Monde (contre la Suède). Carlos Soler marque dès son premier match, et récidive le match suivant contre la Bosnie. 

Lors de ces trois dernières saisons à Valence, Carlos Soler est définitivement installé parmi les cadres de l’équipe. Il joue 109 rencontres (toutes compétitions confondues) et marque 27 buts, réussissant 14 passes décisives. « C’est un joueur de l’école espagnole, donc avec beaucoup de de qualité technique et de relation courte », souligne Christophe Galtier qui a particulièrement apprécié son match dans le milieu à trois (avec Vitinha et Verratti), alors que Fabian Ruiz était sur le banc. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi