dimanche 29 janvier 2023

La Coupe du Monde vue par Basile Boli : « Le Cameroun et le Sénégal peuvent rivaliser avec les équipes Européennes »

À lire

Arnaud Bertrande
Arnaud Bertrande
Rédacteur en chef — Pole Sport Lafont presse

Consultant pour New World Sport pendant la Coupe du Monde, Basile Boli croit dans les chances des Bleus, mais mise aussi beaucoup sur le potentiel des équipes africaines.

New World Sport, émanation du groupe togolais New World TV, détenteur des droits de diffusion dans les pays francophones d’Afrique sub-saharienne, diffusera l’intégralité des 64 matches de la Coupe du monde. Tous les matches des sélections africaines et un Super match par journée seront pour la première fois en Afrique francophone proposés en 5 langues : Wolof, Ewe, Bambara, Lingala et Français. 

Chaque jour, l’antenne sera 100% dédiée à la Coupe du monde. Dès 7h GMT, l’ouverture de l’antenne se fera à Lomé avec New World Matin, depuis les studios de New World TV, avec la présentation des chocs de la journée et les infos clés. Second grand rendez-vous, l’émission Rond central qui reviendra entre 12h et 13h GMT sur les premières affiches diffusées dans la matinée. Après les rencontres, à partir de 20h55, Salim Baungally prendra les commandes du magazine La Belle Equipe où il sera accompagné d’anciens joueurs de renom comme Basile Boli, partie prenante du projet depuis le départ, et qui nous livre son regard sur cette Coupe du monde.

Quelle est l’idée avec New World Sport ?

L’idée première, c’est le panafricanisme, c’est d’apporter les droits accessibles à tous les Africains et surtout permettre aussi de rêver aux langues comme le Lingala, le Wolof, le Bambara, etc. pour que cette Coupe du monde soit beaucoup plus intégrée dans toute l’Afrique autrement que dans les langues comme l’Anglais et le Français.

La Coupe du monde fait rêver, mais quelle équipe vous fait rêver dans cette Coupe du monde qui arrive parmi les Africaines ?

Parmi les Africaines, vous comprenez bien que la Côte d’Ivoire (Basile est né à Abidjan, Ndlr) n’est pas qualifiée (rires), mais bon le Sénégal et le Cameroun ont toujours été des équipes bien préparées et j’espère qu’elles iront loin pour bien représenter l’Afrique. Et puis il y a le Maroc aussi, la Tunisie, ces équipes-là ont toujours fait de très bonnes performances dans les Coupes du monde.

Une préférence ? 

Non, moi je suis très panafricain donc je supporte les cinq pays africains et la France.

« Les équipes africaines seront peut-être plus fraiches »

Y croyez-vous vraiment à une victoire d’une équipe africaine ?

Croire aujourd’hui à gagner la Coupe du monde ? Dans le football, on ne sait jamais, la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle de demain. En tous cas, des équipes comme le Sénégal et le Cameroun ont un potentiel pour rivaliser avec les grandes équipes européennes et sud-américaines.

Le fait que ce Mondial se joue en novembre/décembre est une première. Pensez-vous que le niveau sera différent par rapport aux autres Coupes du monde ?

Oui cela peut jouer parce que c’est la première fois qu’on dispute la Coupe du monde dans ces mois-là et surtout il y a un déséquilibre avec le niveau des saisons et des championnats respectifs. Les Anglais auront peut-être 60 ou 80 matches avec la Ligue des Champions. Peut-être qu’il y aura des équipes africaines qui seront fraîches et qui pourront donner tout ce qu’on attend d’elles. C’est une Coupe du monde vraiment à mettre avec un point d’interrogation parce que c’est la première fois qu’on a une Coupe du monde en plein mois de décembre.

Quel est votre pronostic pour la finale ?

Je ne peux même pas vous donner un pronostic parce que là toutes les équipes ont eu une préparation différente, les joueurs dans les championnats respectifs ont un niveau très différent. En tous cas, il va falloir que les entraîneurs et les équipes soient préparées pour le mois de décembre, ce qui n’est pas facile.

Le doublé de la France tenante du titre, y croyez-vous ?

On y croit toujours !

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi