samedi 13 avril 2024

La magie du foot, les supporters, l’OM, la VAR… Les coups de coeur et les coups de gueule du Quotidien Du Sport

À lire

Comme tous les lundis, retrouvez la chronique de Stéphane Désenclos, qui porte un regard critique sur l’actualité du foot.

La semaine dernière, nous avions évoqué ici l’attitude très limite des supporters stéphanois lors du match face à Monaco à  Geoffroy-Guichard, qui ont donc coûté au minimum un match à huis clos aux Verts.

Et pas n’importe lequel, puisque ce sera lors de leur dernier match à domicile de la saison, contre Reims. Sans parler de la menace qui pèse encore sur un possible huis clos, en cas de barrage…

Et bien cette fois, c’est tout le contraire. Je tiens à tirer un grand coup de chapeau aux supporters de Strasbourg et de Lens qui sont à mettre à l’honneur pour leur soutien sans faille à leurs joueurs. Un vrai soutien qui a poussé leurs équipes, menées chacune de  deux buts, par le PSG et Nantes, à revenir dans le match et à égaliser.

Le tout sans engins pyrotechniques. Alors oui, on ne dira pas le contraire, sans doute un peu moins de spectacle dans les tribunes. Pas de jolies photos avec de la fumée rouge ou verte, mais un vrai soutien efficace, comme d’ailleurs les supporters stéphanois savent aussi le faire, quand ils ne pensent pas qu’à leur propre plaisir.

Un match magique entre City et le Real

Mais avant, il s’est passé quelque chose de magique à Etihad Stadium de Manchester. Un match de foot de rêve entre Manchester City et le Real Madrid. Entre De Bruyne et Bernado Silva d’un côté, Vinicius et Benzema de l’autre… Une intensité incroyable des deux côtés, digne de deux des plus grands entraîneurs actuels, Carlo Ancelotti et Pep Guardiola.

Le genre de match qui nous a montrés tout ce qui manquait encore au PSG pour remporter la Ligue des Champions… Espérons revoir ce type de match mercredi à Bernabeu !

Un mot sur l’OM. Pour espérer, au contraire, là, que les semaines se suivent et ne se ressembleront pas. Parce qu’en deux matchs, les Olympiens ont compromis leur belle saison. Une défaite à Feyenoord, en demi-finale aller de la Ligue Europa Conférence, et une défaite hier au Vélodrome contre l’OL.

Dans les deux cas, ces matchs complètement ratés des Marseillais ne les condamnent pas, mais à condition d’être bien meilleurs jeudi contre les Néerlandais, encore au Vélodrome. Le Vélodrome où les Marseillais n’ont gagné que 11 de leurs 24 matchs joués cette saison (toutes compétitions confondues).

Arrêtons de cracher contre la VAR

Il faudra aussi sans doute battre Strasbourg lors de la dernière journée de Ligue 1, toujours au Vélodrome.

On regrettera quand même que, face aux Néerlandais jeudi, le stade sera amputé du virage nord, fermé à la suite des incidents contre le PAOK Salonique.  Ce seront 13 000 supporters en moins pour pousser leur équipe vers la finale.

Europe, maintien… C’est l’occasion de rappeler que les clubs ont besoin de leurs supporters, alors, ça vaut bien le coup de se plier aux règles, même si elles sont contraignantes et pas toujours très bien pensées…

Avec la VAR, pas de Knysna !

Un dernier coup de gueule pour terminer, contre cette mode de toujours s’en prendre à l’arbitrage. C’est l’effet le plus pervers de la VAR. Moins les arbitres ont de chances de se tromper, plus on le critique.

Désormais, après chaque gros match, on parle d’avantage de “possibles” erreurs d’arbitrage que du jeu. On épluche les règlements, on analyse les décisions litigieuses avec des dizaines d’angles de vue différents. Et parfois, on va même jusqu’à regretter la mise en place de l’arbitrage vidéo.

Oubliant qu’environ 70% des erreurs d’arbitrages ont été évitées grâce à la VAR. Tenez : avec la VAR, qui aurait vu la main de Thierry Henry contre l’Irlande en barrage, en barrage pour la Coupe du Monde, en 2009, l’Equipe de France ne serait sans doute jamais allée en Afrique du Sud, pour se ridiculiser et faire honte à tout un pays. Pas de Coupe du Monde 2010, pas de Knysna… Alors, moi je dis : “vive la VAR” !

Tous les lundis, retrouvez les coups de coeur et les coups de gueule du Quotidien du Sport sur Mon Paris FM (19h55, Mon Paris Sport).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi