mercredi 22 mai 2024

La parenthèse enchantée du Vierzon FC (National 2)

Vierzon - Grenoble (18h15)

À lire

Petit poucet de ces huitièmes de finale de Coupe de France, le Vierzon FC (National 2) est même le dernier représentant du football amateur. En grande difficulté en championnat, le club du Cher vit une parenthèse enchantée.

Club de la ville de Vierzon, située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire, le Vierzon FC est certainement l’un des clubs les plus jeunes du vieux continent, puisqu’il a été fondé il y a seulement huit ans (!), en 2015.

Promu en National 2 seulement sept ans après sa création

Issu de la fusion du Vierzon Foot 18 et de l’Eglantine vierzonnaise, ce petit club d’une ville de moins de 30 000 habitants, a rapidement grimpé les échelons pour se retrouver aujourd’hui au quatrième niveau du football français. Onzième de Division d’honneur à l’issue de la saison 2016-2017, les Vierzonnais intègrent in extremis la National 3 la saison suivante, avant de remporter la Coupe du Centre (coupe des clubs de la région Centre Val-de-Loire) en 2018, leur premier titre, seulement trois ans après la création du club.

A l’issue de la saison 2021-2022, le Vierzon FC accède pour la première fois de son histoire à la National 2, après avoir terminé premier du Groupe Centre Val-de-Loire de National 3, devant treize autres clubs de la région. Dans une ascension constante depuis sa création en 2015, le club entrainé par le français Davy Merabti semble cependant avoir touché son plafond de verre cette saison. Avec seulement trois victoires en quinze matchs de championnat, le Vierzon FC pointe actuellement à la seizième et dernière place de son groupe de National 2, synonyme de relégation en division inférieure.

La nouvelle coqueluche de la Coupe de France ?

Dans la tourmente en championnat, ou il occupe la dernière place (seulement 3 victoires en 15 matchs), le petit club de la région Centre Val-de-Loire s’en remet donc à la Coupe de France depuis le début de la saison.

Du fait de leur statut, les Vierzonnais ont débuté leur compétition dès le premier tour, avec une victoire 2-0 face au club amateur de Pont Sainte Maxence en… 128èmes de finale.  Après avoir battu le club régional de Marcoussis sur le score fleuve de 6-0, le Vierzon FC s’est difficilement défait du club de National 3 d’Avoine en trente-deuxièmes de finale, au terme d’un match remporté 2-1.

Mais le réel exploit des Vierzonnais dans cette compétition a été réalisé en seizièmes de finale face au club de National du Puy-en-Velay (qui avait éliminé Nice en 32èmes), que les joueurs de Davy Merabti sont allés battre au bout de l’effort dans une séance de tirs aux buts remportée 5-3, après un match nul et vierge.

« Une grande fierté d’être le dernier représentant du football amateur »,

Ce soir, face à Grenoble, la marche sera encore plus haute pour le Vierzon FC. Cinquièmes de Ligue 2, les Grenoblois restent sur deux victoires de rang en championnat et s’avanceront comme les grands favoris de la rencontre. Mais devant leur public et lancés à pleine vitesse dans une compétition qui aime voir les petits battre les gros, les Vierzonnais savent, depuis huit ans désormais, que rien n’est impossible.

« C’est une grande fierté d’être le dernier représentant du football amateur », souligne Davy Merabti (dans Foot National).  Si le club du Cher aurait sans doute préféré tomber contre un grand nom du football français, mais ne manque pas de motivation avant un 8ème historique pour le club. « On va souffrir, mais donnera tout pour se qualifier contre une équipe professionnelle ». Et qui sait si derrière, les Vierzonnais ne trouveront pas dans leurs exploits, la force de se maintenir en National 2…

Adrien Nerozzi-Banfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi