mardi 16 juillet 2024

« La saison est fantastique » ? Pourquoi Igor Tudor voit l’OM trop beau

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Peut-on dire que l’OM fait « une saison fantastique » ? Si on y regarde de plus près, c’est très exagéré de dire ça.

Dimanche soir, après la victoire à Rennes (1-0), qui conforte la première place de l’OM, Igor Tudor n’a pas hésité à qualifier la saison de « fantastique ». Si les Olympiens conservent cette deuxième place tant convoitée, qui qualifie directement pour la phase de groupes de la Ligue des Champions, ce sera la troisième fois en quatre ans, ce qui fait du club phocéen, la deuxième place forte du football français derrière le PSG.

Le premier « normal » diront même certains. Mais, en juin prochain, l’OM bouclera une douzième saison sans le moindre trophée, depuis la victoire en Coupe de la Ligue (2011). Alors, doit-on parler de « saison fantastique » ?

> La déclaration exacte d’Igor Tudor :

« Le football est noir ou blanc… Avant ces deux défaites, on était incroyable et puis là on se pose des questions. (…) On fait une saison fantastique. La coupe de France c’est comme ça et vous le voyez, à part Lyon les gros sont sortis, et encore ils sont 10èmes »

Ligue 1 : l’OM pourrait faire encore mieux

Deuxième après 26 journées, l’OM le sera encore, quoi qu’il arrive, au soir de la 27ème. Avec 55 points pris, Valentin Rongier et ses partenaires avancent au rythme de 2,115 points pris par match. Ce qui peut leur permettre de terminer la saison avec plus de 80 points. Ce serait 9 de plus que l’OM de Sampaoli la saison dernière, mais 3 de moins que le LOSC champion de France en 2021, et 15 de moins que Monaco, champion de France 2017.  On notera aussi que l’OM concède deux défaites face à son grand ennemi (0-1 au Par cet 0-3 au Vélodrome).

Notre avis : il est clair que, dans un contexte pas évident (départ surprise de Jorge Sampaoli, mouvements importants au sein de l’effectif…) la saison de l’OM en Ligue 1 sera bonne en cas de 2ème place. Notamment au niveau du nombre de points pris.

Ligue des Champions : le gros échec de la saison de l’OM

Placé dans un groupe largement à sa portée, avec le Sporting Portugal (actuel 4ème de son championnat), Francfort (6ème en Bundesliga) et Tottenham (4ème en Premier League aujourd’hui), l’OM n’a remporté que ses deux matchs contre le Sporting (pour 4 défaites), terminant à la dernière place du groupe. La grosse désillusion, c’est la défaite contre Tottenham lors de la dernière journée, alors que les Marseillais avaient encore la possibilité de terminer dans les deux premiers. Résultat : aucune compétition européenne à jouer pour la suite de la saison.

Notre avis : plus que la défaite en Coupe de France, c’est LE gros point noir de la saison de l’OM, qui casse son statut de grand club français.

Coupe de France : Annecy a tout gâché

Un succès sur le PSG au terme d’un match magnifique. Peut-être le meilleur match de l’OM sous Tudor, qui a fait exploser de bonheur le Vélodrome et ouvert la porte vers un titre. Mais Annecy est venu doucher les rêves des Olympiens, au moment où ils s’y attendaient le moins ! Une énorme contre-performance qui plombe la saison de l’OM.

Notre avis : Une défaite qui fait très mal, mais rien ne dit que le « gros » doit toujours battre « le petit ». C’est un match sans de l’OM.

NOTRE CONCLUSION :

Impossible de parler de « saison fantastique » comme le pense Igor Tudor. La défaite en Coupe de France est là pour rappeler les échecs de la saison. Mais il s’agit d’un match raté, et la plus grosse contre-performance reste incontestablement la 4ème place de groupe en Ligue des Champions.

Alors oui, cette équipe de l’OM est sans doute l’une des meilleure de ces dix dernières années, mais la deuxième place en Ligue 1 devant Monaco (si elle se confirme) ne suffira pas à rendre sa saison « fantastique ». Ce qui n’enlève rien à la qualité du travail d’Igor Tudor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi