mardi 27 septembre 2022

La saison de l’OM plombée par la Ligue des Champions. Villas-Boas : « On n’a pas le niveau »

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Terrible (mais logique ?) constat d’André Villas-Boas après la nouvelle désillusion en Ligue des Champions de l’OM hier soir contre Porto. Quatre matchs : quatre défaites et aucun but marqué, Marseille est le bonnet d’âne de l’Europe et doit maintenant croiser les doigts pour gagner ses deux prochains matchs à domicile (Nantes et l’Olympiakos) au risque de tomber dans une grave crise.

Ce matin, les Marseillais se sont réveillés avec la gueule de bois. Si la honte d’une treizième défaite de suite en Ligue des Champions, record que les Marseillais sont les seuls à détenir, est diluée dans la peine provoquée par la disparition de Diego Maradona (qui rappelons-le avait failli venir à Marseille en 1989), la cruelle réalité de la situation plonge le club dans un début de crise sportive. 

On a du mal à croire qu’en cas de victoire lors de ses deux matchs en retard, contre Lens et Nice au Vélodrome, l’OM rejoindrait le PSG en tête de la Ligue 1 ! 4 points pris sur ces deux rencontres et ce serait le podium… 

L’OM fait pire que Midtjylland

Incroyable paradoxe qui n’enlève rien à la déception de voir cette équipe olympienne si loin du niveau de la Ligue des Champions lors de ses quatre sorties dans cette compétition. 

Dans tous les autres groupes, une seule équipe reste bloquée à zéro point : la formation danoise du FC Midtjylland qui découvre la Ligue des Champions. Mais même les Danois font mieux que les Marseillais puisqu’ils ont marqué un but dans la compétition, ce que les Marseillais n’ont pas encore réussi à faire. 

Le constat d’André Villas-Boas est sans appel. « On a payé un prix très cher pour ce retour dans une compétition dont on rêvait, les autres sont meilleurs que nous, ils ont le niveau » expliquait le technicien portugais après le match. « Nous, pas encore, c’est dur ».

Les choix controversés d’AVB

Le coach marseillais aussi est dans le dur. Et comme tout entraîneur dans une telle spirale de défaites, il est pointé du doigt. L’absence de Cuisance dans ses équipes de départ (même si hier il a été mauvais lors de son entrée en jeu) alors que Sanson ne met pas un pied devant l’autre, le rappel de Germain mis au placard en début de saison (et guère performant il faut le reconnaitre), la titularisation surprise de Luis Henrique très peu utilisé ces dernières semaines, la soudaine confiance à Balerdi à la place de Caleta-car, Gueye laissé sur le banc…autant de choix qui ont de plus en plus de mal à être compris par les supporters.

Reste maintenant à savoir quel sera l’impact de cette triste aventure européenne sur la suite de la saison des Marseillais. « Ça peut laisser des traces… » ne cache pas l’entraîneur de l’OM. « Le pire pour nous, c’est d’entrer dans une mauvaise dynamique,  il faut serrer les dents, dès samedi face à Nantes, pour continuer à rêver à travers le Championnat ».

1 match gagné sur 6 joués au Vélodrome

Pas encore inquiet, Villas-Boas est en alerte. Aujourd’hui, la saison de l’OM tient grâce à ses résultats en championnat où, sans convaincre, les Marseillais sont performants. 

Les deux prochains matchs de l’OM vont être déterminants pour la suite de la saison. Il y a d’abord la réception de Nantes samedi (17h) dans un Stade Vélodrome dans lequel l’OM n’a gagné qu’un seul de ses six matchs jouées (toutes compétitions confondues) depuis le début de saison, puis mardi le match retour contre l’Olympiakos en Ligue des Champions. Une finale pour la 3èmeplace, même si derrière les Grecs recevront Porto quand les Marseillais iront à Manchester défier City. « On veut surtout bien sortir de cette compétition, avec une bonne image », souligne AVB. 

Si fiers d’être les seuls à avoir remporté la Ligue des Champions, ce qui reste à ce jour le plus bel exploit du football français (de club), les Marseillais n’ont plus le choix, s’ils ne veulent pas devenir « à jamais les derniers »…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi