mercredi 5 octobre 2022

La semaine de tous les dangers pour le PSG : les plans de Pochettino

PSG - Nice (17h)

À lire

Le PSG entame à 17h cette après-midi la semaine la plus importante depuis le début de saison avec trois matchs en neuf jours : PSG – Nice (25ème journée de Ligue 1) aujourd’hui, Barcelone – PSG (huitième de finale aller de la Ligue des Champions) mardi 16 et PSG – Monaco (26ème journée de Ligue 1) dimanche prochain.

Trois rencontres qui peuvent conditionner la suite de la saison des Parisiens, tant en Ligue 1 qu’en C1. Si le club de la capitale ne prend pas six points en championnat et s’incline lourdement en Catalogne, on lui donnera peu de chances d’atteindre ses deux objectifs : le titre national et le dernier carré en Ligue des Champions.

Trois rencontres, trois casse-tête pour Mauricio Pochettino. Avec pour commencer un match de championnat à jouer sans ses trois meilleurs joueurs du moment : Neymar, Di Maria et Verratti ! 

Des remplaçants pas à la hauteur

Ce qui inquiète, au delà de ces absences, c’est davantage l’état de forme de ceux qui sont en mesure de les remplacer : Sarabia réalise un début de saison très moyen (pour ne pas dire pire), Draxler est plus souvent capable du pire que du meilleur depuis deux saisons, Danilo (s’il reste sur un match très correct à Caen) a du mal à s’intégrer dans le système de Pochettino, Gueye est sur courant alternatif et pour couronner le tout, Rafinha, en plus de ne pas être dans les petits papiers su successeur de Tuchel est lui aussi absent.  

Heureusement Nice ne peut guère dire mieux. Si les Aiglons restent sur deux succès de suite (victoire en Ligue 1 3-0 contre Bordeaux et 3-1 à Nîmes en Coupe de France), on ne peut pas dire que la mise à l’écart de Vieira soit une réussite. Comme Paris, l’OGC Nice est privé de ses meilleurs éléments. Dante, Dolberg, Reine-Adelaïde et Atal sont blessés. Certes, la charnière Saliba-Todibo fonctionne plutôt bien, mais l’équipe n’a pas encore repris confiance en elle et laisse une marge de manœuvre aux Parisiens. Pour cette rencontre, c’est surtout l’absence de Verratti qui dérange.

Jouer sans Di Maria et Neymar, les Parisiens l’ont fait pendant une heure à Marseille et ça s’est plutôt bien passé (1-0 pour le PSG sur cette période).

Un duo Icardi – Kean en attaque ?

Alors comment remplacer Verratti ? Comme nous le révélions hier, une des solutions étudiées par Pochettino est d’aligner ensemble Kean et Icardi. L’autre de mettre un milieu renforcé (Paredes, Gueye et Danilo ou Herrera) derrière un trio Mbappé – Icardi – Sarabia. A moins que Draxler ne vienne s’imposer dans le trio offensif ou plus bas…

Pour le Barça mardi, l’équipe semble être déjà toute trouvée. Sauf nouvelle blessure, on devrait retrouver l’équipe qui a joué pendant une heure à Marseille avec Navas à la place de Rico et Kurzawa à celle de Bakker. Le match de Ligue des Champions reste finalement le plus simple à appréhender. Paris n’aura pas besoin de faire le jeu et doit avant tout installer un bloc collectif solide pour contrer les Espagnols.

Le match le plus compliqué reste celui face à Monaco dans neuf jours. En principe, ngel Di Maria devrait faire son retour, ce qui devrait permettre à Pochettino d’aligner la même équipe qu’au Vélodrome le 7 février dernier au coup d’envoi. Avec sans doute Navas et Kurzawa aux places de Rico et Bakker. A moins que Diallo ne vienne se mettre dans la rotation en défense centrale ou sur le côté gauche.

> Les équipes possibles :

PSG – Nice (samedi, 17h)

Navas – Florenzi (ou Kehrer), Marquinhos, Kimpembe, Kurzawa – Paredes, Gueye (ou Danilo), Danilo (ou Herrera ou Kean) – Mbappe, Icardi, Sarabia (ou Kean).

Barcelone – PSG (mardi 16 février)

Navas – Florenzi, Marquinhos, Kimpembe, Kurzawa – Paredes, Gueye, Verratti – Mbappe, Icardi, Sarabia (ou Draxler ou Kean)

PSG – Monaco (dimanche 21 février)

Navas – Florenzi, Marquinhos Kimpembe, Kurzawa (ou Diallo) – Paredes, Gueye, Verratti – Di Maria, Icardi, Di Maria

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi