jeudi 13 juin 2024

L’Afrique humiliée par la FIFA, le Bayern à 12 contre 11… Les coups de coeur et coups de gueule du Quotidien du Sport

À lire

Comme tous les lundis, retrouvez la chronique de Stéphane Désenclos, qui porte un regard critique sur l’actualité du foot.

Je commence cette chronique par un gros coup de gueule : pourquoi 5 pays africains à la Coupe du Monde et 13 pays européens ? Pourtant, les deux associations (CAF et UEFA) ont le même nombre de pays affilées. Même une de plus (56) pour l’Afrique que pour l’Europe (55).

Le scandale du match Algérie – Cameroun, ce n’est pas l’arbitrage, que les Algériens dénoncent, mais le fait que l’un de ces deux grands pays de football ne puisse pas jouer la Coupe du Monde.

Tirage de la Coupe du Monde : un drôle de chapeau 4

Idem pour le Sénégal et l’Egypte qui étaient en finale de la CAN en février dernier !!! Seul le Sénégal ira au Qatar.

Je vais donc vous parler du tirage au sort de la phase de groupes de la Coupe du Monde justement. Il reste encore trois qualifiés à définir. Dont un qualifié pour la zone Europe, puisque le match Ukraine – Ecosse, du premier tour des barrages européens a été reporté en juin, pour cause de guerre en Ukraine.

Le Pays-de-Galles, qui doit rencontrer le vainqueur, attendra donc pour jouer sa finale de barrage. Résultat : peut importe quel sera le qualifié parmi ces trois-là, il faisait partie du chapeau quatre, la semaine dernière lors du tirage.

Sauf que si c’est le Pays-de-Galles ou l’Ukraine qui passe, leur place était plutôt dans le chapeau 3. Alors moi, j’ai une question : si cela avait été le Portugal, aussi barragiste, qui avait dû affronter l’Ukraine ? Au lieu d’être dans le chapeau 1, les Portugais aurait donc été aussi dans le chapeau 4 et aurait pu se retrouver dans le groupe de la France !

Non Giroud n’est pas nul, il est juste moins fort que Benzema

La France qui, comme d’habitude, aura un groupe plutôt facile, avec le Danemark, la Tunisie et justement, un barragiste, qui devrait être le Perou ou l’Australie, qui affronte les Emirats Arabes Unis en pré-barrage…

A propos de la France, la semaine internationale a été marquée par les deux buts d’Olivier Giroud, qui en est à 48, seulement trois réalisations derrière Thierry Henry.

Alors forcément sur les réseaux sociaux, on a vu rougir les cendres des débats qui avaient précédé le dernier Euro, autour du rappel de Karim Benzema. Moi même, j’ai reçu des messages du style : « alors, il est nul Giroud ? ». Non il n’est pas nul Olivier Giroud, il est juste moins fort que Karim Benzema, qui aujourd’hui, n’est autre qu’un des grands favoris pour obtenir le Ballon d’Or…

Nice ne s’est-il pas vu trop beau ?

Après cette trêve toute en émotion, retour de la Ligue 1, avec cette question : n’a-t-on pas vu Nice trop beau ? Les Aiglons, battus à Marseille et tenu en échec par Rennes, tournent au ralenti et ne sont plus que 5ème, avec le souffle de Monaco dans le coup… A ce rythme là, les supporters niçois, qui pensent que Galtier est leur messie, pourraient bien tomber de très haut en fin de saison…

Que dire que la 30ème journée de Ligue 1 ? Que l’OM marche toujours aussi bien à l’extérieur et que, une fois n’est pas coutume, Bordeaux n’a pas pris une raclée. Les Girondins, à 10 contre 11, ont ramené un point de Lille !!!!

Enfin, du week-end de foot, j’ai retenu deux choses incroyables !! Le Bayern, qui joue à 12 contre 11 à Fribourg pendant quelques secondes (une vingtaine). Bon, le score était le même que le score final (4-1), mais si Fribourg pose réclamation, les Bavarois pourraient avoir match perdu sur tapis vert !

La « mélodie du Parc » pour Sergio Ramos était hallucinante !

La deuxième chose incroyable, c’est le comportement des supporters du PSG lors du match contre Lorient. Jamais dans ma carrière, je n’avais vu un tel scénario !!!

Entré à l’heure de jeu pour remplacer Marquinhos, Sergio Ramos a été sifflé à chaque touche de balle, par une partie des supporters du club de la capitale. Sans doute les mêmes idiots qui avaient conspué Messi et Neymar contre Bordeaux lors de la 28ème journée.

Mais heureusement, au PSG, il n’y a pas que des abrutis dans les tribunes, au contraire même, une grande majorité n’a pas cette mentalité…

Et très vite, à chaque fois que des sifflets tentaient de monter des tribunes, ils étaient couverts par des applaudissements et des encouragement, ce qui donnait une étrange mélodie, aussi troublante qu’insolite…

La triste morale de cette histoire c’est que certains supporters du PSG ont trouvé le moyen de siffler Messi, Neymar et Ramos ! Et après on s’étonne quand on nous dot que la France n’est pas un pays de foot !

> Tous les lundis, retrouvez les coups de coeur et les coups de gueule du Quotidien du Sport sur Mon Paris FM (19h55, Mon Paris Sport).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi