mercredi 24 juillet 2024

Lamine Yamal, la nouvelle pépite du Barça, plus fort que Messi ?

À lire

A seulement 16 ans, le joueur du FC Barcelone attise les regards depuis quelques semaines et fait beaucoup parler de lui en Espagne. Ses débuts très prometteurs avec les Blaugranas n’ont fait que renforcer son énorme potentiel.

Sa performance remarquable face à Villareal ce week-end n’est pas passée inaperçue auprès des médias espagnols. A tout juste 16 ans, le joueur issu de la Masia à livré une prestation mémorable. Élu homme du match à la fin de la rencontre, le natif de Mataro commence déjà à laisser son empreinte dans le monde du football.

Des performances XXL

Ce n’était que le troisième match officiel de sa jeune carrière professionnelle, son deuxième en tant que titulaire et pourtant, Lamine Yamal crève déjà l’écran. Si le jeune joueur avait déjà montré de belles choses lors des matchs de préparations face à Arsenal, Milan AC, ou encore Tottenham où il est impliqué sur les trois derniers buts, le Catalan a une nouvelle fois montré toute l’étendue de son talent ce week-end.

Dans un contexte où son équipe était mal en point, mené 3-1 à la 50ème minute, le jeune prodige à pris les choses en main et à contribuer de manière significative à la remontée de son équipe. Déjà passeur décisif en tout début de match pour l’ouverture du score de Gavi, l’attaquant s’est ensuite illustré en toute fin de match avec un dribble destructeur, enchaîné d’une frappe terminant sur le poteau. Robert Lewandowski avait bien suivi l’action et n’a eu qu’à conclure pour offrir la victoire aux siens. Si le talentueux Barcelonais s’est illustré à travers ses deux actions concluantes, il a montré tout au long du match qu’il mérite sa place de titulaire. Positionné sur l’aile gauche en remplacement d’Ousmane Dembélé, il a par moment fait oublier le départ du Français.

Avec un taux impressionnant de passes réussies de 92,5%, il a également réussi 100% de ses dribbles et provoqué l’adversaire sans relâche. S’il n’est pas ambidextre à l’instar du joueur parti pour le PSG, ses qualités techniques et ses fulgurances n’ont rien à envier à son prédécesseur. Son mélange de créativité, sa vision de jeu et son audace sur le terrain témoignent de sa maturité malgré son jeune âge. En seulement deux titularisations, celui qui est devenu le plus jeune joueur du club à débuté un match la semaine passée à déjà conquis son entraîneur, les supporters ainsi que le monde du football.

Le Maroc ou l’Espagne ?

Avec ses exploits, Lamine Yamal affole déjà les foules mais aussi les sélections pour lesquelles ils pourraient offrir ses services, qui tentent de se l’arracher. Celui qui a évolué avec l’Espagne lors du dernier Euro des moins de 17 ans à le choix. D’origine Marocaine, et Espagnol, le joueur de 16 ans pourrait même être éligible pour jouer avec la Guinée Equatoriale. Pourtant, ce dernier semble avoir une préférence. Si le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, tente de rapatrier le Barcelonais dans son équipe, c’est du côté de la Roja que le Catalan semble se diriger. Né en Espagne, il devrait sans doute faire partie de la liste des joueurs convoqués par Luis de la Fuente pour les prochains matchs de l’Espagne lors des rencontres éliminatoires pour l’euro 2024 face à la Géorgie et Chypre qui auront lieu le 8

et 12 septembre prochain. Après avoir battu des records de précocité en club, il pourrait bien récidiver en équipe nationale en devenant le plus jeune joueur à porter le maillot de la sélection à 16 ans et 61 jours, soit 1 an plus jeune que son coéquipier du Barça, Gavi. Encore mieux, s’il venait à marquer, il effacerait ainsi le record du plus jeune buteur de la Roja détenu par Ansu Fati ( 17 ans et 311 jours).

Mattys Bernard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi