lundi 24 juin 2024

Le baroud d’honneur de Steve Mandanda

OM - PAOK Salonique (21h)

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Remisé sur le banc en Ligue 1, Steve Mandanda a l’occasion de briller en Ligue Europa Conférence. L’occasion de terminer en beauté sa magnifique aventure avec l’OM.

Ecarté au profit de Pau Lopez, Steve Mandanda n’a disputé que quatre rencontres de Ligue 1 (le temps que Pau Lopez, arrivé blessé, se remette sur pied) et deux matchs de Coupe de France. En Ligue Europa aussi, Jorge Sampaoli lui a préféré le portier espagnol, à une exception prête. En revanche, le technicien argentin a choisi : la Ligue Europa Conférence sera la compétition de celui qui a toujours le statut de n°1 dans la hiérarchie des capitaines (devant Dimitri Payet, qui porte donc régulièrement le brassard).

« On a deux gardiens de but qui sont très performants, ce qui m’importe c’est qu’ils soient dans un bon état de forme et c’est vrai que cette possibilité de jouer deux compétitions nous permet qu’un gardien joue une compétition, et que l’autre en dispute une autre », a expliqué l’entraîneur de l’OM en conférence de presse.

Contre les Grecs, Mandanda aura peu de travail, mais il faudra bien le faire

C’est donc ainsi que se terminera sans doute (sauf retournement de situation) l’immense aventure de Steve Mandanda à Marseille (464 matchs de Ligue 1, un titre de champion, trois coupes de la Ligue et une finale de Ligue Europa). Une situation que le portier international, qui a perdu sa place dans le groupe de Deschamps, a longtemps eu du mal à vivre, avant de se faire une raison. « Il ne veut pas me faire jouer mais tranquille », a notamment lâché Mandanda à Samir Nasri, dans un reportage diffusé sur Canal+ dimanche soir.

Alors que la route jusqu’à la finale est très accessible (le vainqueur du duel contre les Grecs rencontrera le Slavia Prague ou Feyenoord), le gardien de but de 37 ans a l’occasion de finir en beauté.

Le PAOK Salonique : une défense solide et des transitions redoutables

Avant d’arriver en finale (sans doute contre la Roma ou Leicester), l’OM doit d’abord éliminer les Grecs du PAOK Salonique, tout en maintenant le rythme en Ligue 1, pour atteindre l’objectif prioritaire : se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. « Nous devons briller dans le présent et assurer l’avenir » a d’ailleurs résumé Jorge Sampaoli qui s’attend à devoir contourner une « défense compacte », en se méfiant « des transitions rapides ».

En d’autres termes : être efficace en attaque et faire attention aux contres. Steve Mandanda ne devrait donc pas avoir trop de travail, mais il a tout intérêt à le faire aussi bien que lors de ces dernières sorties…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi